L'internaute choisit sa publicité par widget

Par 25 janvier 2008
Mots-clés : Future of Retail

L'application permet aux utilisateurs de choisir les types d'informations et de publicités qu'ils souhaitent recevoir depuis leur bureau ou leur navigateur. Ce canal se présente comme potentiellement plus efficace que l'e-mailing.

Une nouvelle alternative aux campagnes marketing basées sur le mailing vient de voir le jour. Celle-ci est signée Elertz et prend la forme d'un Widget. Une solution qui permet aux marketeurs de véhiculer leurs messages de manière plus directe, indique la société. Ce gadget vient en effet se placer dans la zone de notification de la barre des tâches des systèmes d'exploitation, ou peut être intégré au sein des principaux navigateurs web. Soit un moyen de communiquer avec les consommateurs depuis leur bureau, ce sur une base volontaire.
Choix du contenu
Les utilisateurs ont la possibilité de contrôler ce canal de communication et de choisir le type d'informations qu'ils souhaitent recevoir si l'on en croit l'annonce d'Elertz. Un état de fait qui les rend par ailleurs plus à même de répondre positivement à une action marketing. "Les marketeurs consacrent de plus en plus de moyens à leurs campagnes en ligne et dans ce cadre, doivent s'ouvrir à une approche plus sophistiquée du marketing sur Internet. Une approche qui reflète la demande des clients et leur permet de gérer eux-mêmes les flux d'information qui leur parviennent", explique le président d'Elertz, Steve Morris.
Le taux de clics en question
Basé sur une technologie fournit par Adobe, le widget est compatible avec la plupart des systèmes d'exploitation et autres navigateurs du marché. Les alertes ou notifications sont déclinées sous forme d'une étoile rouge apparaissant subrepticement. Une animation discrète, se défend Elertz. L'utilisateur n'a ensuite plus qu'à cliquer sur le symbole pour se rendre sur la page renfermant l'offre ou l'information concernée. L'entreprise qui n'émet aucun doute sur l'efficacité de son Widget avance un taux de clic supérieur à 90 %. Un résultat qui, s'il venait à se vérifier, s'avèrerait bien supérieur aux taux d'ouverture généralement enregistrés sur une campagne d'e-mailing.

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas