L'internaute éduqué est paré contre le pistage des données

Par 28 janvier 2009
Mots-clés : Smart city

Le premier pas pour améliorer la protection des données privées en ligne passe par l'éducation de l'internaute. Ce dernier n'a pas encore conscience de la possible surveillance et de la collecte des informations sur ses activités.

Une précédente enquête révélait que les internautes considèrent le sujet de la protection des données privée sur Internet comme primordiale. En attendant, la majorité d'entre eux n'est pas consciente de ce que les "miettes virtuelles" laissées des suites de visites successives de différents sites web peuvent impliquer, rappelle le projet Consumer Privacy Awareness à l'occasion de la journée consacrée à la problématique.Près de la moitié des personnes sondées n'a pas conscience qu'une quelconque activité en ligne peut être traquée et enregistrée à des fins commerciales. Et plus de 10 % estime cela comme inenvisageable. In fine, le projet a pour objectif d'éveiller la conscience du consommateur et de lui apporter les outils nécessaires pour protéger sa vie privée sur la toile.
Des parents inconscients
L'étude révèle également que seulement un tiers des internautes lit avec attention la charte de confidentialité des fournisseurs d'accès à Internet. Un autre tiers déclare lire les clauses de sécurité des détaillants en ligne et moins de vingt pour cent indique lire celles des moteurs de recherche. Autre constatation intéressante : les parents en savent moins que ce qu'ils pensent sur le respect de la vie privée de leurs enfants. Si la majorité déclare être au fait sur la manière de protéger leurs rejetons sur le web, un tiers en revanche ne sait pas si les sites visités par ces derniers ont une politique en matière de respect de l'intimité. Un tiers seulement déclare avoir lu avec précision les clauses de confidentialité de ces sites. Plus de la moitié ne sait pas du tout si l'activité en ligne de leur progéniture peut être suivie et collectée dans un but commercial.
Apprendre à se protéger en ligne
"Aujourd'hui est le jour idéal pour faire prendre conscience à l'internaute des risques liés à l'activité en ligne. Notre enquête évalue leur vision des choses," explique Debra Berlyn présidente du projet. "Les internautes sont concernés par la protection de leur vie privée sur Internet mais ne savent pas nécessairement comment se protéger et comment les procédés fonctionnent." Cette enquête a été réalisée sur huit cents foyers connectés à Internet. En réponse aux problèmes révélés par cette dernière, la société Consumer Policy Solutions a lancé son site web (www.ConsumerPrivacyAwareness.org) dédié à l'éducation et l'information des consommateurs sur le sujet.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas