L'Internet du futur sera mobile et doté d'intelligence

Par 16 décembre 2008
Mots-clés : Smart city

Se connecter à tout moment et partout sera possible en 2020. Et cela, quelle que soit l'interface homme-machine : son, geste ou regard.

D'ici une dizaine d'années, le téléphone sera l'outil principal de connexion Internet. C'est le principal enseignement tiré d'une enquête menée par le Pew Internet & American Life Project . Celle-ci a été réalisée auprès de spécialistes de l'Internet (leaders, activistes et analystes). Elle dresse un panorama des innovations de demain tout en mesurant l'impact qu'elles pourraient avoir sur la société. Les experts s'accordent tous sur d'autres avancées technologiques à venir : Ces nouveaux téléphones, bien que de petites tailles auront toutes les caractéristiques d'un ordinateur multi-tâches."Nous pourrons faire tenir toute la puissance informatique d'un ordinateur dans un appareil de la taille d'un téléphone"déclare un sondé. Réalité et claviers virtuels... les sens seront en éveil : l'ouïe, le toucher, la vue...
L'Internet intuitif
Et David Brin* de prédire : "Il y aura bientôt des inputs intuitifs qui pourront détecter les paroles avant qu'elles ne soient formulées. Vos globes oculaires pourront émettre des désirs détectés par vos lunettes." Les interfaces offriront des options de reconnaissance vocale, tactile, gestuelle. Certains envisagent la possibilité d'une interaction homme-machine contrôlée par la simple pensée. Autre sujet de débat : la répartition entre le temps de travail et celui accordé aux loisirs et à la famille. Si certains perçoivent l'hyper connectivité comme une amélioration de la qualité de vie et de la liberté, d'autres la voient comme le catalyseur de la désintégration de la vie sociale et familiale. Autre enjeu pour 2020 : la tension accrue entre les problématiques de sécurité et de respect de la vie privée.
Une lutte acharnée pour la sécurité
"Les experts insistent sur l'importance d'une coopération éclairée entre les 'architectes' d'Internet et les 'politiciens de la sécurité'", indique Janna Anderson*, auteur principal de l'étude. Les résultats de l'enquête révèlent qu'une lutte acharnée va se jouer. Entre, d'une part, ceux oeuvrant pour le renforcement des lois de propriété intellectuelle et de protection copyright, et, d'autre part, les pirates informatiques qui trouveront toujours de nouvelles façons de copier et faire partager gratuitement des informations. Plusieurs experts s'accordent à dire que les technologies du futur donneront plus de pouvoir aux acteurs économiques et politiques. Mais une question demeure : oeuvreront-ils pour un monde meilleur ? Les nouvelles technologies mèneront-elles à l'ouverture d'esprit et la tolérance ou bien la haine d'autrui ?
* Auteur de The Transparent Society
** Également Directrice de l'"Imagining the Internet Center" et Professeur de Communication à l'Elon University.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas