"L'Internet public d'intérêt général doit être développé encore

Par 06 juin 2000
Mots-clés : Smart city

davantage, notamment l'Internet culturel". Lors du colloque Publicité et Net Economie organisé à l'Assemblée nationale le 30 mai dernier, Catherine Tasca, la ministre de la Culture et de la Commun...

davantage, notamment l'Internet culturel".
Lors du colloque Publicité et Net Economie organisé à l'Assemblée
nationale le 30 mai dernier, Catherine Tasca, la ministre de la Culture et
de la Communication a fait un point sur l'Internet culturel.
Elle a notamment fait part de son souhait tout particulier d'accroître les
efforts du gouvernement en matière de numérisation du patrimoine.
Les entreprises de contenus multimédias doivent pouvoir évoluer dans un
environnement économique favorable. La ministre a notamment rappelé les
aides existant pour ces entreprises, comme le fonds d'aide à l'édition
multimédia, géré par le CNC, ou encore le fonds d'aide à la modernisation
de la presse géré par le SJTIC (service juridique et technique de
l'information et de la communication. Les objectifs et le fonctionnement
de ces aides ayant été revus récemment, un premier bilan sera fait en
août.
Catherine Tasca a rappelé que la place des industries culturelles dans la
société de l'information est déjà et sera centrale. Ces entreprises sont
et seront créatrices d'une grande part de la valeur en cours de
construction. Tout en indiquant que les premiers médiateurs de la société
de l'information sont les journalistes et les sociétés de presse, la
ministre précise que leur rôle, loin d'être affaibli, est réaffirmé.
(Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 07/06/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas