Le Linux de Xandros sera compatible Microsoft

Par 05 juin 2007
Mots-clés : Smart city

Après Novell en novembre dernier, Microsoft signe cette fois-ci un partenariat avec Xandros qui commercialise une distribution Linux pour PC et serveurs. Objectif: développer l'interopérabilité entre les deux systèmes de ces éditeurs...

Après Novell en novembre dernier, Microsoft signe cette fois-ci un partenariat avec Xandros qui commercialise une distribution Linux pour PC et serveurs. Objectif: développer l'interopérabilité entre les deux systèmes de ces éditeurs.
 
Xandros, le distributeur du logiciel open source Xandros Linux, a signé un accord de collaboration avec Microsoft. Les deux entreprises travailleront ainsi ensemble ces cinq prochaines années pour développer l'interopérabilité entre leurs logiciels respectifs. Cet accord souligne encore davantage la volonté, pour la firme de Redmond, de poursuivre sa stratégie de collaboration avec des distributeurs de logiciels libres.
 
Interopérabilité: un échange de bons procédés
 
Ce partenariat technique permettra donc à Xandros et à l'éditeur américain de développer des solutions compatibles facilitant l'utilisation par les clients de Xandros de logiciels estampillés Microsoft, et vice-versa. Cette interopérabilité se concrétisera avec des protocoles de communication entre serveurs sous Windows Server et ceux sous Xandros Server, ou avec l'adoption d'un convertisseur de format ODF - Open XML. Xandros va également mettre au point une console capable de remonter les informations aussi bien de ses outils d'administration que de ceux de Microsoft.
 
En outre, Microsoft souligne que les utilisateurs de Linux Xandros seront à l'abri de toute poursuite judiciaire pour violation de sa propriété intellectuelle.
 
Xandros dans la cour des grands?
 
Grâce à cet accord, Xandros va intégrer la Microsoft Interop Vendor Alliance, une alliance de partenaires industriels chargés de trouver de nouveaux moyens pour améliorer l'interopérabilité entre les systèmes d'exploitation de Microsoft et les logiciels de ses concurrents et partenaires. Cette alliance réunit des entreprises comme Novell, AMD, Sun Microsystems, Siemens, Business Objects ou NEC.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 05/06/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas