L'investissement des start-up passe aussi par des financements locaux

Par 30 juin 2011
Mots-clés : Smart city, Europe
Arbres et argent

Le financement de crédits d'investissement pour les TPE/PME innovantes se joue également en région. Les agences parisiennes de BNP Paribas souhaitent ainsi investir 5 millions d'euros dans des projets d'accompagnement.

En France, si l'innovation offre des perspectives de croissance, les jeunes poussent peinent parfois à  trouver des investissements. Pour ce faire, les investisseurs doivent se mobiliser et jouer la carte de la proximité avec les entreprises, "et cela passe d'abord par une phase de communication interne pour aider les financeurs à intégrer l'écosystème de l'innovation" explique à L'Atelier Xavier Chopard, Responsable du marché des entrepreneurs chez BNP Paribas. A travers la Maison des entrepreneurs de Paris Centre, la direction des agences parisiennes de la banque a en effet décidé d'investir 5 millions d'euros aux petites structures portées sur l'innovation d'ici à fin 2012. Et "quelque soit le stade de leur développement, qu'elles soient en période d'incubation ou déjà rentables" poursuit-il.

Des projets locaux qui s'étendront au niveau national

"Ce projet pilote pourrait bénéficier, en terme de retour d'expériences, à l'ensemble de nos Réseaux en France. L'idée est donc de faire profiter aux entrepreneurs de l'accompagnement  des Chargés d'Affaires du Groupe, pour les aider à mieux s'intégrer dans un écosystème innovant " précise Xavier Chopard. Par ailleurs, le Groupe BNP Paribas noue un partenariat avec France Cluster, un réseau de structure d'accompagnement de sociétés innovantes sur l'ensemble du territoire français. Si les investissements permettent aux start-ups de s'envoler, l'opération aura ainsi des chances de se décupler. Mais pour cela, les projets doivent définir un plan d'affaire cohérent leur permettant d'atteindre rapidement leur objectif. Par la suite, "un Comité d'acceptation des risques spécifique sera mis en place, et procédera à la sélection des TPE ou PME" souligne Xavier Chopard.

S'inspirer des réussites

Les sociétés innovantes dans le domaine du web et des applications mobiles sont donc attendues, et "plus largement les agences web et les entreprises qui proposent une approche stratégique pérenne et pertinente dans l'économie numérique" explique Xavier Chopard. A l'image des partenariats avec des structures comme le Camping, un accélérateur d'entreprises parisien, "ce type de liens devra poursuivre son déploiement, notamment avec d'autres incubateurs, pour permettre de partager les bonnes pratiques de l'accompagnement d'entreprise". Le Camping propose en effet deux fois par ans à une douzaine de start-ups d'accéder à un programme intensif de six mois, pour accélérer le processus qui permet à une société de passer de l'idée au business. A noter que L'Atelier est également partenaire avec Le Camping.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas