Lionel Jospin veut tout faire pour combler "le retard français" dans les

Par 25 août 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

technologies de l'information. Lors de l'inauguration de la 18è Université de la communication qui se tient à Hourtin, Lionel Jospin n'a pas manqué de rappeler sa volonté de "préparer l'entrée de l...

technologies de l'information. Lors de l'inauguration de la 18è
Université de la communication qui se tient à Hourtin, Lionel Jospin n'a
pas manqué de rappeler sa volonté de "préparer l'entrée de la France dans
la société de l'information" et a annoncé "un programme d'action
ambitieux". Le gouvernement présentera à l'automne "un ensemble de
propositions au pays". En attendant "l'ouverture d'un débat public", un
Comité interministériel planchera sur le sujet en collaboration avec une
grande partie des membres du gouvernement. La priorité, pour Lionel
Jospin, étant tout d'abord l'école, il faudra "généraliser l'équipement
dans les écoles, former les enseignants et susciter la création de
contenus pédagogiques adaptés". Le Premier ministre souhaite aussi que
l'ensemble des Français puissent avoir accès à Internet. Pour ce faire,
en attendant de recevoir les propositions de ses ministres, Lionel Jospin
a formulé beaucoup de voeux notamment pour l'après-Minitel qui devra
désormais être "limité technologiquement", ce dernier constituant selon
lui "un frein" au développement des nouveaux services. En conséquence,
France Télécom est fortement invité à trouver des solutions permettant de
favoriser la migration progressive des services Minitel vers Internet. La
Bibliothèque Nationale, de son côté, pour contribuer au développement "de
la présence culturelle française sur Internet" proposera un accès gratuit
à certains de ses fonds. La presse écrite sera également encouragée par
"un soutien public" pour poursuivre ses expériences de journaux en ligne
sur le Net. Le "Journal Officiel" va lui aussi se doter d'un site Web.
Très rapidement, les ANPE devront proposer leurs offres d'emploi sur
Internet. L'une des priorités du gouvernement étant le développement du
commerce électronique, le Premier ministre a annoncé qu'il prendrait
rapidement "les décrets libéralisant la cryptologie" afin de sécuriser les
transactions. Le gouvernement travaille également à "l'aménagement d'un
cadre législatif et règlementaire du secteur". Catherine Trautmann devrait
évoquer demain à Hourtin les mesures spécifiques qu'elle compte proposer
au printemps.
(A compter du lundi 25 août, le discours de Lionel Jospin à Hourtin est
disponible en français, anglais, allemand, espagnol, dans la rubrique
Actualité du site Internet du premier ministre
(http://www.premier-ministre.gouv.fr/). Une dizaine d'extraits vidéo de
son intervention sont également téléchargeables).
(Le Monde - Les Echos - La Tribune - Libération - Le Figaro - 26/08/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas