Lire des romans sur son mobile : la dernière tendance japonaise

Par 01 avril 2005

Un coup d'œil du côté de l'archipel nippon, pour découvrir une utilisation insolite du téléphone mobile. En France, l'habitude de lire les derniers titres de l'actualité ou de consulter les...

Un coup d'œil du côté de l'archipel nippon, pour découvrir une utilisation insolite du téléphone mobile. En France, l'habitude de lire les derniers titres de l'actualité ou de consulter les prévisions météo sur son téléphone 3G ou i-mode émerge à peine. A l'autre bout du monde, les abonnés japonais ont une longueur d'avance...

La dernière tendance au pays du soleil levant est de lire des romans sur son téléphone. Des services ont été inaugurés, qui vendent sur Internet des livres pour téléphones ! Des best-sellers, des grands classiques et des romans spécialement écrits pour le support mobile. Certains éditeurs se plaisent à dire que le portable crée un marché pour les auteurs qui ne sont pas publiés par des maisons d'édition classiques et trouvent là un moyen de diffuser leur prose.

Au Japon, le mobile est partout. Il est devenu un accessoire indispensable, plus qu'ailleurs. Pas étonnant, dans ce contexte, que les Japonais se plaisent à lire des romans sur leur téléphone dans les transports, mais aussi à domicile. Ils reconnaissent à ce nouvel usage certains avantages comme bien sûr la possibilité d'emmener leurs livres partout discrètement, mais aussi celle de pouvoir lire dans le noir grâce à l'éclairage de l'écran. Certains avancent aussi que le mobile permet de lire des livres que l'on oserait pas montrer en public : romans érotiques, littérature de gare, etc.

Côté inconvénients ? Certains ressentiront des picotements dans les yeux, rien que de penser à lire un roman sur leur téléphone : quatre ou cinq lignes sur un écran de la taille d'une demie carte de visite ! Malgré l'inconfort, une récente étude menée par Bandai Networks a montré que la plupart de ces lecteurs d'un nouveau genre lisaient aussi sur leur mobile à domicile !

Une donnée qui a encouragé Bandai Networks à ouvrir un site Internet spécifique, en 2003, pour proposer de la littérature mobile. La société recense 150 ouvrages et compte 50 000 abonnés.

(Atelier groupe BNP Paribas - 01/04/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas