L'Italie fixe le prix minimal d'une licence UMTS à 2 milliards d'euros.

Par 19 juin 2000
Mots-clés : Digital Working, Europe

Le gouvernement italien vient de fixer à 2 milliards d'euros, le prix de départ des enchères pour l'attribution d'une licence de téléphonie mobile de troisième génération (UMTS). Cinq licences au to...

Le gouvernement italien vient de fixer à 2 milliards d'euros, le prix de
départ des enchères pour l'attribution d'une licence de téléphonie mobile
de troisième génération (UMTS). Cinq licences au total seront attribuées.
Sans fixer de plafond aux enchères, le Premier ministre, Giuliano Amato,
espère retirer au moins 13 milliards d'euros de cette opération.
La procédure d'attribution s'effectuera selon un mode hybride. Une
première sélection sera effectuée sur dossiers techniques, suivie des
enchères proprement dites.
Les quatre opérateurs mobiles actuels sont candidats : TIM (Telecom
Italia), Omnitel (Vodafone), Wind (Enel, France Télécom et Deutsche
Telekom) et Blu (British Telecom) sont candidats.
(Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 19/06/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas