Live Drive: un disque dur Internet chez Microsoft

Par 25 avril 2006
Mots-clés : Smart city

Microsoft veut à son tour lancer un service de stockage en ligne: son projet baptisé "Live Drive" est en cours d'élaboration. Comme son nom le suggère, Live Drive serait un nouveau...

Microsoft veut à son tour lancer un service de stockage en ligne: son projet baptisé "Live Drive" est en cours d'élaboration. Comme son nom le suggère, Live Drive serait un nouveau service Windows Live dont on ne sait pour l'instant que ce que Ray Ozzie a bien voulu dévoiler aux journalistes du magazine Fortune.
 
Le magazine explique que Live Drive utilisera les serveurs de Microsoft pour "offrir à quiconque un vaste espace pour stocker en ligne des données numériques". Ces données, poursuit Fortune, pourraient être de nature très variée.
 
Véritable disque dur à distance, ce service, disponible sur abonnement, permettra aux utilisateurs de stocker aussi bien des films, de la musique, des vidéos conférences très haute définition ou tout autre sorte d'information.
 
Et comme il est ici question de stockage en ligne, toutes ces informations seront bien entendu accessibles de n'importe quel ordinateur (ou appareil mobile) qui peut être connecté à Internet.
 
Live drive est sans consteste, une réponse directe au projet "Gdrive" de Google, dont les premiers détails sont apparus le mois dernier: il a pour objectif de laisser les internautes stocker la quasi-totalité de leur disque dur en ligne.
 
Bien que Ray Ozzie n'ai pas avancé de date, au sujet du lancement de Live Drive, plusieurs questions sur le concept commencent déjà à apparaitre. On ne sait rien par exemple de l’espace stockage qui sera proposé, ni des principes d'accès sécurisés nécessaires à ces formes de stockage à distance
 
L’autre problème, surtout pour Microsoft qui met en avant la capacité d’entreposer des films, sera de savoir comment la firme compte définir ce qui est légal de ce qui ne l’est pas. Si Live Drive devient un gigantesque entrepôt de stockage de contenu piraté, le géant pourrait subir les foudres des majors.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 25/04/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas