L'objet se fabrique chez le consommateur

Par 13 février 2008
Mots-clés : Smart city

Vous voyez un objet en 3D sur le web ou dans un document bureautique. Vous appuyez sur "Imprimer", et l'objet est modélisé dans votre imprimante.

Les bureaux d'étude sont remplis de modèles en 3D amenés par les logiciels de conception assistés par ordinateur. Et les ordinateurs ou pages web des internautes sont pleines d'objets en trois dimensions : merci à Google, SceneCaster, Dassault... Malgré tout, passer d'une image numérique au prototype ou à l'objet reste l'apanage des grandes entreprises.
L'impression 3D pour 5000 dollars
Avec Desktop Factory, que L'Atelier avait repéré avant l'été, tout le monde y a accès. Enfin ceux prêts à débourser 5000 dollars. Des petites PME ou des artisans seront ainsi à même de tester un objet prototype de façon bien réelle avant sa commercialisation. Si cela ne suffisait pas, l'appareil est également capable de scanner un objet en 3D pour l'envoyer ensuite par voie électronique. Le travail collaboratif autour des objets n'a jamais été aussi proche.
A lire sur le site de L'Atelier : (02/11/2007)

L'impression 3D donne forme aux modèles numériques (18/05/2007)
L'avenir de l'imprimante sera-t-il dans la 3D?

L'Atelier BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas