L'observation spatiale devient l'affaire de la communauté du libre

Par 31 décembre 2009
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Digitalis Education met en open-source sa plate-forme de planétarium numérique. Celle-ci comprend la reproduction du mouvement de 100 000 étoiles, ainsi que des images prises depuis Hubble.

Nightshade est un bel exemple de rencontre entre les intérêts de la communauté open-source et des communautés d'utilisateurs. C'est d'eux que vient le logiciel open-source de planétarium numérique, packagé par Digitalis Education Solutions. D’un côté les développeurs qui ont participé au projet (au départ une extension de Stellarium, un autre logiciel de planétarium simplifié). Les remarques et les commentaires de cette communauté permettent au logiciel de s’améliorer et de corriger ses principaux défauts au fur et à mesure. Le choix de l’open-source s’est donc imposé naturellement. De l’autre, Nightshade bénéficie du soutien d’une communauté de professionnels de planétarium et de différentes organisations. On compte ainsi parmi ses membres la fédération des planétariums de Russie.
Une communauté de professionnels et d’institutions
Elle donne au logiciel une crédibilité qui en fait un outil approprié pour l’enseignement de l’astronomie. C’est également grâce à leur soutien que le programme a été rendu disponible sur Linux et Windows. À terme, il devrait également l’être sur Mac OS. Il permet à ses utilisateurs de visualiser le ciel à la période et à l’endroit qu’ils souhaitent. Il reconstitue de manière réaliste plus de 100 000 étoiles ainsi que des reconstitutions du ciel obtenues via le télescope Hubble ou d’autres. Il devient ainsi possible d’explorer numériquement le système solaire depuis de nombreuses perspectives.
Voir les constellations de différentes civilisations
Le logiciel permettra également de visiter des lunes éloignées, de zoomer sur les détails de certaines planètes ou de tracer des orbites. On peut ainsi observer une pluie de météorite, voir Neptune depuis une de ses lunes externes, observer l’atmosphère terrestre agrémentée de différentes annotations, etc. Pour les amateurs de constellations, la plate-forme proposera celles de différentes cultures à travers le monde. On trouve aussi bien leur version occidentale que les représentations hindoues ou celles d’Egypte ancienne. Par ailleurs, le logiciel est traduit en 40 langues différentes, permettant un usage ludique ou éducatif partout dans le monde.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas