Locaccino verrouille la géolocalisation pour la populariser

Par 20 janvier 2011
copie d'écran de Locaccino

L'application permet de partager des informations sur sa position en choisissant avec précision les heures et les zones pendant lesquelles il est possible d'être situé. Cela pour chaque personne si l'utilisateur le souhaite.

Pour généraliser l'utilisation des services de localisation auprès des utilisateurs de smartphones, il faut leur donner le choix total des conditions de partage de leurs informations. Parti de ce constat, un chercheur de l'université de Tel Aviv, en partenariat avec celle de Carnegie Mellon, a mis au point Locaccino. L'application de géolocalisation propose à ses membres d'indiquer leur localisation de manière tout à fait classique. Ce qui change, c'est qu'elle permet également de paramétrer les conditions de diffusion à son gré. En règle générale, les solutions existantes proposent aux internautes de décider qui peut partager ou non des données sur leur situation en acceptant ou pas ces personnes dans son réseau, ou en les intégrant à un groupe d'amis. Locaccino pousse le nombre d'options, en permettant aux utilisateurs de suivre leurs propres règles. Lorsqu'ils paramètrent leur compte, ces derniers peuvent ainsi créer plusieurs groupes.

Paramétrer pour chaque personne

Au sein de chacune de ces entités, il ont la possibilité de choisir les heures pendant lesquelles il peuvent être localisés, ainsi que les zones. Ainsi, il est possible d'établir une liste réservée à ses contacts professionnels, qui ne pourront situer une personne au-delà de 17 heures, et pas avant 8 heures le matin. Ou de choisir une zone dans laquelle seuls leurs proches peuvent obtenir des données de localisation. Autre chose : même si une personne fait partie du réseau d'une autre, elle ne peut accéder aux informations que si elle en fait la demande. Cela afin de ne pas afficher uniformément la position de l'ensemble de ses contacts. Mais aussi de permettre à l'utilisateur de savoir qui a consulté les informations relatives à sa localisation. Ce dernier peut ainsi voir sur son compte l'ensemble des demandes qui ont été faites, et si elles ont été acceptées ou pas par le système, en fonction des paramètres décidés.

Demander à situer un utilisateur

Afin d'affiner le système, Locaccino propose enfin aux utilisateurs d'évaluer la pertinence des informations cachées ou dévoilées lors de chaque demande. Techniquement, le système fonctionne également sans utiliser de GPS, afin de limiter les possibilités de tracer l'itinéraire d'une personne. Une fois que celle-ci a téléchargé le logiciel, il fonctionne en utilisant les réseaux Wi-Fi de Skyhook Wireless, et recherche un hotspot ou un point d'accès à proximité et qui lui permettra de déterminer la position de l'utilisateur. A noter que l'application a été testée auprès des étudiants de Carnegie Mellon. Parmi les principales conclusions, le responsable du projet a relevé que les participants considéraient comme le plus privé et le moins susceptible d'être partagé les informations relatives à leur vie sociale. Ainsi que celles, sans grande surprise, concernant leur lieu d'habitation.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas