A l'occasion du congrès des pirates informatiques qui s'est tenu aux

Par 17 août 1997

Pays-Bas, la dernière version du logiciel de cryptage PGP a été importée en Europe par un groupe de hackers. (Voir la revue du presse du 12/08). Auteur du célèbre logiciel de cryptage Pretty Good Pr...

Pays-Bas, la dernière version du logiciel de cryptage PGP a été importée
en Europe par un groupe de hackers. (Voir la revue du presse du 12/08).
Auteur du célèbre logiciel de cryptage Pretty Good Privacy (PGP), Philip
Zimmermann vient de défier ouvertement les autorités américaines qui
essayent depuis des années, sous couvert de sécurité nationale, de
l'empêcher d'exporter ses programmes. Grâce à la ruse d'une équipe
euro-américaine de "cypherpunks" militants pour la défense du secret de la
correspondance sur Internet, la nouvelle version (5.0) du PGP est, depuis
le 11 août, librement disponible en Europe. Le gouvernement américain a
autorisé, il y a quelques semaines, une diffusion limitée de PGP dans les
filiales étrangères de sociétés américaines, mais ces demi-mesures
n'intéressent pas les cypherpunks. Ils ont décidé, grâce à un artifice
juridique, de diffuser légalement en Europe le PGP. Récemment, en effet,
un juge fédéral a jugé que le code-source d'un logiciel, lorsqu'il était
imprimé dans un livre, pouvait circuler librement, y compris hors des
Etats-Unis, alors que l'exportation sous forme électronique (Internet ou
CD-Rom) reste soumise à contrôle. Les militants ont donc fait imprimer le
code-source de PGP 5.0 aux Etats-Unis (soit douze gros volumes), puis ont
emporté les livres dans leurs valises en se rendant en Europe pour
assister au HIP 97. 80 volontaires, répartis en plusieurs équipes
installées en Norvège et aux Pays-Bas notamment, ont alors relu le tout,
l'ont scanné page par page afin de recréer une version électronique du
code-source et de reconstituer ensuite le logiciel. Une fois ce travail
achevé le lundi 11 août à 4 h du matin, la nouvelle fut diffusée sur
Internet par quelques-uns des milles ordinateurs de HIP 97. Même des
débutants peuvent utiliser ce nouveau PGP doté d'une interface graphique
très simple. Bientôt, des versions pour Windows 95 et MacIntosh,
intégrables dans les logiciels de courrier électronique les plus courants,
seront mises en circulation. Ne voulant pas en rester là, Philip
Zimmermann compte aussi créer un annuaire général ouvert à tous "de la
communauté globale des utilisateurs de PGP".
(Site de PGP Inc. www.pgp.com - site de téléchargement européen (en
Norvège) www.ifi.uio.no/pgp/)
(Supplément Télé-Radio-Multimédia - Le Monde - 17/18/08/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas