Lock8 présente un antivol qui révolutionne la sécurité et le partage de vélo

Par 02 décembre 2013
Lock8

La startup Lock8 a développé un nouvel antivol relié à une application mobile et permettant de protéger, localiser, partager et gérer à distance son vélo.

De plus en plus de personnes se déplacent en vélo dans les villes. Ce moyen de transport est devenu convoité, cependant le vol de vélo reste un problème majeur pour les utilisateurs. Les antivols traditionnels ne permettent plus de dissuader les voleurs et il n’existait jusqu’à ce jour, aucun système pour retrouver son vélo une fois disparu. La startup Lock8 offre une solution à ce problème en créant le premier antivol intelligent pour vélo. Ce dispositif, connecté au Smartphone de son propriétaire permet de protéger son vélo contre le vol, de le surveiller à distance, de le localiser et de le partager. L’utilisateur n’a plus à conserver une clef qu’il pourrait perdre puisqu’il gère tout grâce à son Smartphone. Il peut verrouiller et déverrouiller son vélo à distance ce qui lui permet de prêter son vélo à un ami où bien même de le louer. L’entreprise a lancé une campagne le mois dernier sur Kickstarter, une plateforme de financement pour projets créatifs et a récolté plus de 80 000$ en quelques jours, surpassant leur objectif. Elle a aussi remporté le TechCrunch Disturb Europe 2013, un des événement les plus attendus dans le domaine technologique. Si les investisseurs ont accueillis chaleureusement cette startup, c’est qu’ils voient en Lock8 un avenir prometteur, répondant à un véritable besoin des consommateurs et surfant sur le marché émergent de l’échange de particuliers à particuliers.

Un antivol intelligent doté de fonctionnalités améliorant la sécurité et le partage de vélo

Lock8 propose un antivol fixé sur le vélo et connecté au Smartphone de l’utilisateur via une application. Il permet à l’utilisateur de surveiller, localiser, protéger contre le vol, partager son vélo et de gérer (verrouiller, déverrouiller) l’antivol à distance. Ce dispositif contient six capteurs permettant de déterminer si une tentative de vol est en cours: il détecte si la température sur le câble de verrouillage change, si le câble a été coupé, ainsi que s’il y a des vibrations et des mouvements. Chacun de ces épisodes déclenche une alarme de 120 décibels afin d’effrayer le voleur. Simultanément, le propriétaire est informé par notification push et permet de suivre le déplacement du vélo grâce à un système de localisation. A la différence des antivols traditionnels, celui-ci ne demande pas d’être en possession d’une clef pour se servir du vélo. Grace à l’application, le propriétaire peut déverrouiller et verrouiller l’antivol à distance, et partager une clef électronique (e-Key) permettant de prêter ou de louer son vélo. Lock8 peut dorénavant être commandé, mais les premières livraisons sortiront en Juin 2014. Le prix de vente est de 199$ (avec un tarif promotionnelle de 145$ pour la campagne de lancement) et les frais mensuels de l’application s’élèvent à environ 2$ par mois.

Une grande opportunité pour la fonction de partage

La startup ambitionne de distribuer ses produits dans de nombreuses villes, aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels. Elle a l’intention de proposer son produit en ligne, auprès des municipalités, hôtels, entreprises de location de vélo… Lock8 pourrait être largement adopté par les agences de location de vélos, afin de garder une trace de leur flotte, avoir un meilleur contrôle et éviter le vol. En créant une plateforme de partage, Lock8 peut connecter facilement des programmes de partage vélo dans les villes, sans infrastructure coûteuse tel que les stations d'accueil (ex : Vélib’, Vélov’). D’après Christophe F. Maire, entrepreneur et Business Angel, Lock8 a un potentiel énorme, répondant à un marché de plusieurs millions d’individus, des entités commerciales et des villes. En effet, il apporte une solution évolutive pour le partage de vélo dans les villes, ce qui n’existait pas jusqu’à ce jour. La solution de partage qu’offre Lock8 est donc la fonction qui semble offrir le plus d’opportunité. Elle s’inscrit aussi dans le phénomène croissant de la consommation collaborative et du « peer to peer » (échanges entre particuliers). Les consommateurs peuvent ainsi bénéficier d’un vélo sans en être propriétaire où encore partager un vélo avec une ou plusieurs personnes.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas