L'oeuvre numérique donne naissance à des copies originales

Par 09 mars 2009
Mots-clés : Smart city

Colin Colorful a créé une oeuvre qui se modifie à chaque visite sur le site sur lequel elle est exposée. Chacune de ces copies uniques peut être envoyée par email gratuitement.

Le spam est une forme d'art. En tout cas pour Colin Colorful. Le précurseur du courant baptisé New Imaginism a créé une œuvre numérique qui propose un nombre infini de variations pouvant être envoyées gratuitement par mail d'une manière qui s'apparente au spam : plusieurs adresses peuvent être rédigées par envoi via l'onglet "Spam this Art". L'œuvre - baptisée 64^32 Spams Cans-Art wants to be free - est constituée de 64 images ordonnées en quatre lignes. Chaque vignette consiste en une boîte de conserves à l'effigie de Konrad Zuse, l'inventeur du premier ordinateur. Chaque boîte est orientée différemment, et il existe quatre couleurs de vignettes. L'ordre d'apparition des boîtes est modifié à chaque visite sur le site, sachant que le nombre de chances de retomber sur une même combinaison est proche du néant. L'original initial - Digital Original - est finalement le code source qui calcule les différentes combinaisons et gère l'affichage sur le site de l'auteur.
Pop art, travail scientifique et expérience numérique
Pour l'artiste, il s'agissait d'utiliser les technologies de traitement automatique des données et les solutions de distribution par courrier électronique pour créer une œuvre numérique. Celui-ci qualifie son travail de pop art contemporain, d'exercice mathématique et d'expérience numérique. "La survenue des technologies numériques a changé la face de l'art", commente Colin Colorful sur son site. "Elles ont permis pour la première fois de créer un espace dans lequel la perfection d'un art peut être poursuivie jusqu'à un niveau encore jamais atteint". L'envoi massif des œuvres par courrier électronique et leur production à coût zéro s'inspirent du processus industriel de distribution automatisée et à large échelle de produits.
Production en masse et multiplication des possibles
L'artiste souhaitait d'ailleurs en proposer un équivalent numérique. Sauf qu'ici les exemplaires distribués sont tous uniques. Le concept du 64^32 Spam Cans est un hommage à l'oeuvre d'Andy Warhol affichant trente deux boîtes de soupe Campbell. Cette référence n'est pas la seule explication à l'utilisation par Colin Colorful d'une boîte de conserves pour véhiculer son message : le terme "spam" est inspiré d'un sketch des comiques anglais Monthy Python, qui soulignaient les méfaits des messages publicitaires indésirables en se moquant de la publicité pour le jambon en conserves Spam (Spiced Ham).

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas