Quel logiciel d'orthographe choisir ? On trouve aujourd'hui sur le

Par 24 novembre 1997

marché plusieurs produits plus ou moins bons. Nous ne les citerons pas tous, mais en voici quelques uns : ° Le Cordial 4 de Synapse (éditions Profils), astucieux et très complet, signale systèmati...

marché plusieurs produits plus ou moins bons. Nous ne les citerons pas
tous, mais en voici quelques uns :
° Le Cordial 4 de Synapse (éditions Profils), astucieux et très complet,
signale systèmatiquement les mots appartenant au vocabulaire familier et
les tournures semblant insolites. Il coûte 990 F. Pour 390
supplémentaires, on a droit à cinq dictionnaires (médical, chimie,
techniques, bâtiment et expressions canadiennes) avec le correcteur
orthographique de base ou 190 F chacun.
° Antidote de Druide Informatique (Montréal) est commercialisé par
Infotrade 690 F.
° Le coffret en langue française, Correcteur 101 (comprenant le Petit
Robert et Correcteur 101), de Machina sapiens (Montréal) est
commercialisé 1 200 F.
° Hugo Plus de Softissimo coûte 490 F. Il entoure de rouge les fautes et
souligne les mots d'un trait vert après correction. Bien que rapide et
convivial, il est allergique au passé simple décrété "non souhaitable dans
les lettres d'affaires et les rapports".

Quels qu'ils soient, les correcteurs d'orthographe n'apporteront pas une
grande aide aux utilisateurs maitrisant insuffisamment la langue, risquant
même de leur faire faire plus de fautes qu'ils n'on corrigeront. Un bon
dictionnaire (il en existe sur CD-ROM) et une bonne grammaire leur seront
beaucoup plus utiles. Ces nouveaux outils profitent davantage aux
spécialistes. Les bons vieux correcteurs de vocabulaire s'avèrent précieux
pour détecter les éventuelles petites erreurs ayant échapper à la
relecture.
(Le Monde - 23/24/11/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas