Logiciels : des fusions/acquisitions très orientées mobile

Par 05 juillet 2010
Mots-clés : Smart city

Le marché est en hausse, poussé en grande partie par une augmentation des transactions liées à des applications mobile.

Le marché des logiciels est en bonne forme. En atteste le nombre de fusions et acquisitions, qui affiche, avec une valeur dépassant les 35 milliards de dollars, un volume en hausse de plus de 20 % au premier semestre. Ce qui excède le volume total enregistré lors des quatre dernières tranches semestrielles. Et ce qu'il faut retenir, note Berkery Noyes dans un rapport sur les activités de fusion et acquisition dans l'industrie logicielle au premier semestre 2010, c'est l'intérêt des entreprises pour les logiciels Internet et surtout mobile.
Intérêt pour les logiciels mobiles
Les transactions liées à des logiciels mobiles connaissent une hausse de volume de près de 80 % depuis la fin de l'année dernière. Par comparaison, cette augmentation n'avait été que d'un peu plus d'un quart entre la première et deuxième moitié de l'année 2009. Selon Berkery Noyes, c'est sans grande surprise l'engouement des individus pour les smartphones et plus particulièrement pour ceux qui embarquent des applications qui explique cette envolée.
Google sur la première marche
Mais aussi par le succès du cloud computing et des services en SaaS. Enfin, l'acquisition d'applications grand public a connu une hausse de près de 95 % en volume depuis le second semestre 2009. Dans le détail, c'est Google qui, avec neuf transactions, s'affiche comme le plus actif. Parmi les opérations majeures réalisées cette année, on peut noter celle de Sybase par SAP, ou de Palm par HP. A savoir que l'étude doit être prise avec précaution : elle est réalisée par une banque d'investissement qui fournit du conseil en gestion des transactions.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas