L'OJD va mesurer l'audience des applications mobiles

Par 29 avril 2010
Mots-clés : Smart city

Afin de valoriser ce média et de structurer le marché de la publicité sur applications mobiles, l'association publie un classement certifié du nombre de visiteurs.

Pour mesurer l'audience du média constitué par les applications mobiles, de plus en plus populaires avec la prolifération des ordiphones, l'association OJD propose une mesure certifiée de leur fréquentation. L'avantage étant que les acteurs de ce marché pourront plus facilement se situer les uns par rapport aux autres. "L'audience est la base de toute activité publicitaire", confirme à L'Atelier Christophe Léon, directeur de Pure Agency, une agence spécialisée en marketing mobile. "Être capable d'indiquer précisément l'audience de l'application permet de mesurer la valeur de l'espace, mais surtout de comparer les applications les unes par rapport aux autres", développe-t-il.
Une mesure en toute impartialité
Jusque-là, les outils qui évaluaient ce média mobile manquaient d'impartialité. En outre, ils ne permettaient pas d'avoir un état des lieux représentatif. Les indicateurs les plus objectifs, comme l'AppStore, soulignaient certaines tendances de téléchargement. Mais ils ne fournissaient pas d'informations sur les usages. Ainsi, il arrive souvent que les utilisateurs désinstallent plusieurs applications de leur mobile. Pour le spécialiste, les classements d'audience vont s'organiser de manière verticale, par secteurs d'activité.
Structurer le marché des applications mobiles
C'est en effet ce qui se dégage de la première publication de l'OJD. Les chiffres certifiés qui ont été annoncés concernent en effet directement les applications mobiles des médias traditionnels. Celle du journal Le Monde arrivant largement en tête, avec plus de 8 millions de visites comptabilisées en avril 2010 (et 40 millions de pages vues). La Chaîne Météo arrivant en deuxième position, puis 20 Minutes et l'hebdomadaire Le Point. "Ces classements vont structurer le marché des applications mobiles", assure Christophe Léon.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas