L'Oled participe au camouflage des soldats

Par 30 avril 2008 1 commentaire

Les uniformes militaires américains vont embarquer un écran flexible bâti avec des diodes électroluminescentes organiques. L'intérêt ? Dans le noir, il n'est visible que de son porteur.

Voir sans être vu est un impératif de base lors d'opérations militaires de nuit. Mais comment y parvenir alors que les tenues de combat intègrent des technologies d'information diverses, parfois lumineuses ? L'Universal Display Corporation estime détenir la réponse à travers le nouveau système d'écran souple qu'il vient de mettre au point pour l'armée américaine. Celui-ci intègre une technologie OLED phosphorescente dite PHOLED (phosphorescent organic light-emitting diode), technologie déposée par le constructeur américain. Son principal atout : l'appareil est capable d'émettre aussi bien un affichage lumineux vert durant les opérations de jour que de produire des émissions en infrarouges, invisibles à l'œil nu, adaptées aux conditions nocturnes.
Application militaire
Ces deux modes d'affichage peuvent bien sûr être alternés selon les besoins. De nuit, le système peut être ainsi rendu indétectable par un potentiel adversaire. Seul un système de visualisation nocturne équipant le porteur - des lunettes le plus souvent - permet en effet de percevoir les informations présentées sur l'écran. A noter : l'appareil fait valoir une résolution de 100 dpi (points par pouce) "Notre projet fournit la preuve des avantages que peut fournir la technologie PHOLED dans une grande variété d'environnements et d'applications, pour les militaires comme au niveau commercial", a déclaré Steven Abramson, président d'Universal Display Corporation. Ce système d'affichage, encore au stade du prototype, a été développé dans le cadre d'un programme fédéral visant à aider les start-ups engagées dans des activités de R&D et d'innovation, le Small Business Innovation Research (SBIR).
Un créneau qui fédère
Cette innovation vient compléter les travaux menés par la division militaire du centre de recherche sur les écrans flexibles de l'université d'Etat de l'Arizona. Ce dernier, basé sur des partenariats publics/privés, se présente comme un pôle de compétitivité exclusivement dédié aux dispositifs d'affichage souple. Il vise à l'élaboration de systèmes full-color flexibles pour l'armée, ainsi qu'à la définition d'un cadre de production à grande échelle pour ces nouveaux types d'affichage. La mise à disposition commerciale de ces inventions fait aussi partie des principaux objectifs de ce centre. De nombreuses autres entités ont par ailleurs participé à la mise en œuvre du projet récemment présenté par Universal Display Corporation. Parmi celles-ci on compte notamment le Palo Alto Research Center, l'USC Californie ou encore L3 Communications.

Haut de page

1 Commentaire

Cet article me gène car les sources ne sont pas du tout indiquées ! Ceci est relativement perturbant car on ne sais pas d'où les informations proviennent. www.led-fr.net si vous souhaitez en savoir plus sur les LEDsLes informations proviennent des entreprises et universités citées dans l'article. Leurs sites sont accessibles via liens hypertexte.

Soumis par Benjamin MONTEIL (non vérifié) - le 30 avril 2008 à 15h39

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas