Les Londoniens plébiscitent le web pour leurs achats de produits de luxe

Par 01 octobre 2012
Mots-clés : Smart city, Londres, Europe
londres

Les consommateurs de la capitale britannique achètent de plus en plus en ligne, et notamment des biens de luxe. Pour certains, c'était la première fois qu'ils acquéraient un article de ce type.

Alors que la Fashion Week de Londres s’est terminée il y une dizaine de jours, les dépenses de mode en ligne connaissent une forte croissance, puisque les acheteurs se servent de plus en plus d’Internet pour acheter des articles de luxe. En effet, une étude menée par Business Insights, le service d’enquêtes d’American Express, atteste que les dépenses de mode en ligne ne cessent de croître auprès des Londoniens. Ces nouveaux résultats sont basés sur des données réelles de frais et comprennent des analyses des dépenses en ligne pour le luxe et la mode grand public dans la première moitié de l’année 2012. En fait, le confort d’achat permis grâce à Internet a conduit davantage de consommateurs à se lancer dans l’achat en ligne de produits de luxe, entraînant ainsi une augmentation de 28% du nombre de personnes achetant dans cette catégorie par rapport à la première moitié de 2011.

La mode haut de gamme plébiscitée par la génération X et Y

Avec un fait intéressant : 14% de ces acheteurs sont des consommateurs qui jusqu'à présent n'avaient encore jamais acquis de bien de luxe. Ce qui souligne ainsi le fait que le web pourrait aisément devenir un canal d'acquisition de nouveaux clients. Au premier semestre de 2012 Les londoniens ont augmenté leurs dépenses dans la mode haut de gamme de 18% par rapport à la même période de l'année précédente. En conséquence, plus de 25% de toutes les dépenses de mode en ligne étaient dans la catégorie des produits de luxe pendant cette période. Cette tendance est menée par les générations X et Y (18 à 45 ans) qui représentaient les trois quarts des achats dans la première moitié de l'année.

Croissance des dépenses de mode en ligne

En fait "le commerce électronique n'est pas seulement devenu la norme, mais il a changé la façon dont les Londoniens achètent et s'engagent avec les marques de mode", déclare Sujata Bhatia, vice-président, du département Marketing et commerce international de Business Insights, American Express. Au premier semestre de 2012 les Londoniens ont augmenté leurs dépenses de mode en ligne de 11% par rapport à la même période l'an dernier. Les achats sur le web comptent pour 8% de la totalité des achats de mode des habitants de Londres et plus de 30% des consommateurs ont effectué un achat en ligne de mode dans la première moitié de l’année 2012. La croissance des dépenses de mode en ligne est entraînée par le fait que les Londoniens achètent plus souvent (le nombre de fois où les gens achètent est en hausse de 8%) et dépensent davantage (le coût dépensé par client est en hausse de 7%).

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas