Lookup veut devenir le "Whatsapp" pour les magasins locaux en Inde

Par 19 décembre 2014
Lookup

La startup indienne Lookup vient de lancer un service de chat permettant aux utilisateurs de communiquer avec les commerçants locaux indiens et d’obtenir une réponse en moins de 5 minutes.

Lookup est la seconde startup de Deepak Ravindran, un jeune" serial entrepreneur" indien qui, déjà en 2011 et à l’âge de 23 ans, avait réussi à se hisser dans les rangs des "MIT Top Innovators under 35" pour sa technologie SMSGyan. Celle-ci se présentait sous la forme d’un moteur de recherche hors-ligne permettant à la population indienne n’ayant pas de smartphones de poser n’importe quelle question par SMS et de recevoir sur son portable une réponse par SMS également. A son apogée, SMSGyan revendiquait plus de 100 millions d’utilisateurs en Inde. Cependant, la montée des smartphones en Inde a contribué progressivement au déclin de cette technologie que Deepak Ravindran a décidé de mettre en open source fin novembre pour finalement concentrer ses efforts sur sa nouvelle jeune pousse : Lookup

La startup souhaite réduire le besoin d’appeler les commerçants pour obtenir des informations. Aujourd’hui, la majorité de la recherche locale se fait déjà au travers de terminaux mobiles et les appels vers les entreprises provenant de recherches mobiles seraient en pleine expansion. D’ailleurs, pour le cabinet de conseil BIA Kelsey, la recherche mobile générera en 2018 73 milliards d’appels vers les entreprises aux Etats-Unis soit une hausse de 30 milliards par rapport à 2013. Cette croissance attendue pousse nombre de startups spécialisées dans l’analyse d’appel à venir proposer leurs services aux entreprises (Telmetrics, LogmyCalls ou encore Ifbyphone en sont des exemples). Mais pour Deepak Ravindran, appeler un commerçant pour obtenir des informations reste un processus qui apporte beaucoup de frictions pour l’utilisateur et la startup Lookup cherche donc à rendre la communication avec les entreprises locales indiennes plus simple.
 
Lookup permet ainsi à ses utilisateurs de rechercher directement via l’application les commerçants locaux, obtenir des informations sur les prix, les horaires, faire des réservations ou encore consulter les offres spéciales. Mais par rapport à des services comme Yelp ou Craiglist, l’application permet en plus d’établir directement un chat avec les commerçants et Lookup promet une réponse aux questions posées en moins de 5 minutes. Pour garantir ce délai, la startup indienne a à sa disposition un centre d’appels qui, au cas où le commerçant ne répondrait pas au chat de l’utilisateur, pourrait directement appeler le magasin pour pouvoir donner ensuite une réponse à la question de l’utilisateur sur l’application. Lancée début décembre à Bangalore, la startup aurait déjà plus de 2000 utilisateurs actifs, 200 magasins enregistrés et recevrait actuellement environ 10 000 messages par jour selon un article du magazine Tech in Asia. A l’avenir, Lookup souhaiterait monétiser son application via un modèle d’abonnement payant pour les commerçants.
 
Les enjeux locaux dans le milieu du retail sont nombreux pour améliorer l’expérience client et il n’y a pas que les startups qui s’intéressent au secteur. Google a par exemple racheté Channel Intelligence en 2013, une entreprise offrant un moteur de recherche pour produit qui permet, entre autres, de connaître à l’avance la disponibilité de produits en magasin.
 
L’Inde est l’un des pays avec la densité de magasins la plus élevée au monde et savoir quels produits sont disponibles avant de se rendre physiquement en magasin ou obtenir des informations en temps réel sont autant de pistes d’amélioration qui contribuent à rendre plus simple l’acte d’achat local. Ainsi, la jeune pousse Lookup propose un axe de développement prometteur pour améliorer la proximité entre les commerçants et la population qui les entoure. Pour réussir son pari, Lookup devra cependant réussir à convaincre la population indienne de rechercher les commerçants via son application et non pas via d’autres piliers de la recherche en ligne déjà bien installés dans le pays.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas