Lors du Satis qui s'est tenu à Paris du 14 au 17 octobre, Sharp a

Par 20 octobre 1997

présenté un appareil capable de créer un lien entre la prise de photo et l'enregistrement du son. Ce mariage est réalisé en qualité numérique grâce au MiniDisc (MD). Présenté au Japon début 1998, le...

présenté un appareil capable de créer un lien entre la prise de photo et
l'enregistrement du son. Ce mariage est réalisé en qualité numérique grâce
au MiniDisc (MD). Présenté au Japon début 1998, le MD-PS1 utilise la
version donnée de ce support, le MD Data, pour enregistrer les photos
numériques qui se transforme en baladeur numérique lorsque l'on introduit
un MD audio. La liaison optique avec un lecteur de disques compacts (CD)
permet d'enregistrer de la musique. Le microphone incorporé permet des
commentaires ou des ambiances sonores pour illustrer une photo. Inventé et
commercialisé par Sony en 1993, le Minidisc n'a commencé à séduire le
grand public qu'en 1996. La souplesse d'utilisation et la capacité
d'enregistrement du MD (140 mégaoctets d'information numérique) sont
utilisées au maximum par le MD-PS1 de Sharp. On obtient ainsi 2 000
images numériques en résolution standard ou 1 000 images en haute qualité.
En combinant son et image, la capacité d'un MD passe à 365 photos
associées à deux heures de son en monophonie ou une heure en stéréophonie.
Arrivé tardivement dans la photo numérique, Sharp a fait partie des
premiers fabricants à soutenir le format de Sony. Aujourd'hui, il veut
multiplier les applications de son produit phare. Doté d'un écran couleur,
le MD-PS1 affiche 12 images simultanément. Numéro un mondial des écrans
plats à cristaux liquides (LCD) Sharp va commercialiser ce mois-ci un LCD
de 14 pouces pour ordinateur coûtant environ 20 000 F.
(Le Monde - 19/20/10/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas