Lotus élimine les barrières de langue sur le web.

Par 05 juin 2000
Mots-clés : Smart city

Lotus Development Corp, filiale d'IBM, vient d'annoncer le lancement des composants de traduction Lotus Translation Components version 2.0 (LTC 2.0) permettant une traduction à la volée des applicat...

Lotus Development Corp, filiale d'IBM, vient d'annoncer le lancement des
composants de traduction Lotus Translation Components version 2.0 (LTC
2.0) permettant une traduction à la volée des applications web s'appuyant
sur Domino.
Via les Lotus Translation Components, Domino se connecte aux meilleurs
moteurs de traduction automatique du monde, y compris les services web des
services d'application d'IBM WebSphere.
LTC permet aux utilisateurs de traduire rapidement et fidèlement des
applications et des pages web, dans la langue de leur choix.
Dès aujourd'hui, vous pouvez télécharger gratuitement LTC 2.0 sur le site
web http://www.lotus.com/international La boîte à outils de Lotus
Translation sera disponible au public au cours du second semestre 2000.
(Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 06/06/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas