Lucent Technologies va supprimer 324 emplois en France.

Par 17 novembre 1999
Mots-clés : Digital Working, Europe

Lucent Technologies vient d'annoncer en même temps la réorganisation de son activité de boucle locale radio et la création en France d'un nouveau centre de Recherche et Développement pour les rése...

Lucent Technologies vient d'annoncer en même temps la réorganisation de
son activité de boucle locale radio et la création en France d'un nouveau
centre de Recherche et Développement pour les réseaux mobiles de troisième
génération (UMTS).
Lucent développe, produit et commercialise des systèmes de radio fixe au
standard DECT pour le marché de la boucle locale radio. Mais la situation
économique de certains pays émergents, la concurrence du cellulaire et
l'apparition plus rapide que prévue de nouvelles technologies large bande
ont freiné le développement de ce marché.
Aussi pour adapter son activité aux conditions du marché et continuer à
servir efficacement ses clients, Lucent va supprimer 209 postes sur le
site du Plessis Robinson, siège social de l'entreprise, 113 au centre
industriel de Déville-lès-Rouen (Seine-Maritine) et 2 au centre de Lannion
(Côtes d'Armor).
Le nouveau centre de Recherche et Développement pour les réseaux mobiles
de troisième génération (UMTS), comptera près de 300 ingénieurs et
techniciens. Ce centre travaillera en étroite collaboration avec le centre
de compétence en réseaux mobiles de Swindon en Angleterre.
(Christine Weissrock - Atelier Paribas)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas