Lufthansa lance son réseau social interne

Par 21 août 2009
Mots-clés : Digital Working

Le géant allemand de l'aviation lance eTeaming, une communauté en ligne étendue à l'ensemble du groupe. Son objectif sera de permettre un échange détaché des contraintes géographiques et hiérarchiques.

La compagnie aérienne francfortoise a décidé de mettre en place une plate-forme de réseau social professionnel accessible à l’ensemble de l’entreprise. Elle a choisi le logiciel proposé par la société Jive Software. « Nous avions déjà un réseau interne utilisant la solution Novell et un Intranet (eBase) basé sur un portail SA  », explique à l’Atelier un port- parole de l’entreprise. « Nous avions besoin d’une plate-forme de dialogue et de coopération afin de partager avec tous les employés l’énorme quantité de connaissances qui se trouve au sein du groupe ». L’intranet est une plate-forme d’information pratique pour des questions touchant au travail quotidien ou aux processus administratifs mais c’est un outil relativement statiques. Les dialogues y sont indirects, par exemple via des retours par e-mail.
Oublier les contraintes géographiques et hiérarchiques
La nouvelle communauté créée a été baptisée eTeaming. Son objectif sera de participer à l’effort d’amélioration de la productivité. Autre velléité : encourager l’innovation en facilitant la communication au sein des groupes de projet internes à la compagnie, au sein des équipes et des communautés existantes. « Lufthansa évolue dans de nombreux pays. eTeaming permettra à des collègues de travailler ensemble sur des projets touchant tous les départements du groupe et créera de nombreuses synergies. » Il autorise ainsi ses utilisateurs à lancer des conservations ouvertes ou privées, à créer des groupes de travail fermés et à rester connectés avec les activités d’autres employés sans tenir compte des contraintes hiérarchiques ou géographiques au sein de l’organisation.
Un choix mûrement pesé et réfléchi
Lufthansa a effectué de nombreux tests et vérifications préalables à toute sélection. L’entreprise a comparé différentes sociétés proposant des logiciels suivant ses critères. Il fallait que le produit final puisse s’intégrer facilement aux infrastructures et à l’architecture existantes. De plus, la compagnie aérienne a mené un programme pilote d’une durée de 4 mois au cours de laquelle divers essais ont été menés. Ce n'est qu'au terme de ce programme, que les participants ont choisi le logiciel. Les capacités d'intégration de la plate-forme à l'existant informatique ont également constitué un critère important.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas