Des lunettes pour visiter un lieu et surfer en réalité augmentée

Par 20 décembre 2010 1 commentaire
Mots-clés : Smart city, EMEA
lunettes réalité augmentée Aalto University

Le système mis au point par des chercheurs finlandais affiche des informations provenant d'une base de données ou d'Internet concernant les personnes rencontrées. Il reconnait aussi les codes 2D.

Pour permettre à des visiteurs d’obtenir des informations sur les personnes et les lieux rencontrés dans un nouvel environnement, des chercheurs de l’université d’Aalto ont élaboré un prototype exploitant la réalité augmenté. Baptisé Virtual Laboratory Guide, il se présente en fait sous la forme de lunettes équipées d’un système de pistage du regard (eye-tracking) et d’un écran affichant des informations en surimpression de la réalité. Un outil de reconnaissance faciale permet d’identifier en temps réel une personne sur lequel le regard de l’utilisateur s’est arrêté. A condition toutefois qu’une photo de celle-ci ait préalablement été insérée dans une base de données.

Naviguer dans un menu associé à chaque personne

Son nom apparait alors au dessus de son visage ainsi qu’une série d’autres informations formant un menu dans lequel il est possible de naviguer via le regard. Plus l’utilisateur regardera avec intensité une personne ou un objet de son environnement, plus le prototype cherchera à lui fournir des informations sur celui-ci. Par exemple, un visiteur pourra en savoir plus sur les recherches d’un scientifique qui passerait dans son champ de vision, comme le montre une vidéo de démonstration réalisée par l’équipe. Le système est en fait relié à trois serveurs chargés d’analyser les données visuelles ou auditives provenant du prototype et de leur associer d’autres informations provenant de la base de données. Les chercheurs expliquent que leur système est également capable d’aller récupérer des informations sur Internet et notamment via les réseaux sociaux.

Beaucoup à faire avant d’envisager une commercialisation

La version prototype ne permet toutefois que d’obtenir des informations de base, comme par exemple le nombre d’amis d’une personne sur Facebook. Si la navigation se fait essentiellement par le biais du regard, un des serveurs est chargé de la reconnaissance vocale et il est donc possible d’interagir avec le prototype de différentes manières. Celui-ci est également capable de reconnaître les codes-barres 2D, et il est donc possible d’indiquer par exemple le planning d’une salle de cette manière. “Le prototype a été testé avec succès en laboratoire”, explique Jorma Laaksonen qui a contribué au projet. “Cependant il reste beaucoup à faire avant de pouvoir envisager une commercialisation”. Il n’est par exemple pas possible pour l’heure de reconnaître une personne qui serait totalement inconnue du système.

Haut de page

1 Commentaire

Un article très intéressant.
Espérons que cette recherche ne soit pas pervertie par la mauvaise utilisation des données personnelles...

- En savoir plus sur la Réalité Augmentée : http://realiteaugmentee.wordpress.com

Soumis par JohnT57 (non vérifié) - le 03 janvier 2011 à 01h03

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas