L'université de Stanford lance avec Google la numérisation de San Francisco

Par 15 juin 2005

Google n'en finit pas de lancer de nouveaux projets révolutionnaires. Après Google Print, son projet visant la numérisation d'ouvrages papier qui fera débat ce soir à la Fête de l'Atelier, après...

Google n'en finit pas de lancer de nouveaux projets révolutionnaires. Après Google Print, son projet visant la numérisation d'ouvrages papier qui fera débat ce soir à la Fête de l'Atelier, après Google Maps, Google Desktop Search... voici CityBlock. Le numéro un de la recherche en ligne a décidé de financer un projet de numérisation des grands immeubles de San Francisco.
Numériser le paysage, c'est possible ? Oui, à en croire les projets de l'Université Stanford. Soutenue par Google, une équipe de l'établissement a développé une solution technologique qui permet de prendre des clichés panoramiques du paysage. Installé à l'arrière d'un pick-up qui se déplace très lentement, l'appareil déclenche automatiquement la prise de photographies.
Le travail des équipes consistera ensuite à compiler ces photographies, à les découper et à les relier les unes avec les autres. Pour l'instant, les leaders du projet Cityblock n'ont pas été très loquaces sur les futures applications de la technologie. Elle pourrait servir à la visualisation en trois dimensions d'itinéraires urbains. Google pourrait aussi l'utiliser pour enrichir son service de recherche locale.
(Atelier groupe BNP Paribas - 15/06/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas