L'université s'enregistre et s'écoute en podcast en temps réel

Par 18 octobre 2007 3 commentaires

L'université de Californie installe un système d'enregistrement et de diffusion dans ses classes. Celui-ci permet à ses étudiants de suivre les cours en podcast en quasi temps réel.

"Le podcasting et la diffusion web sont des outils d’apprentissage très efficaces", explique Daniel Bustos, coordinateur de la conception des technologies pédagogiques à l’université de l’UCLA à Los Angeles. Bonne élève, l’université a déployé au sein du campus un dispositif permettant aux étudiants de pouvoir accéder en podcast à un grand nombre de cours enregistrés sur place. Ce, en quasi temps réel. Elle a installé dans plus de quarante salles de cours des encodeurs audio sur IP Barix Instreamer. Ceux-ci, fournis par la société Barix spécialisée dans les systèmes de contrôle et de surveillance sur IP, envoient le contenu des leçons sous forme de flux MP3 à un centre d’enregistrement situé dans la bibliothèque principale du campus.
Rendre les cours accessibles à tous
Les cours, une fois uploadés sur l’un des six ordinateurs de la salle, sont ensuite envoyés au serveur podcast central de l’université, qui les rend disponibles sur un site spécial. Le tout, en quelques minutes, afin de permettre aux étudiants de profiter immédiatement - et gratuitement - du contenu de la leçon qu’ils ont suivie. « Le système est surtout avantageux pour les étudiants qui souffrent de troubles de l’apprentissage ou dont l’anglais n’est pas la langue maternelle », ajoute Daniel Bustos. Plusieurs disciplines peuvent être suivies de la sorte, de la chimie aux sciences politiques en passant par la psychologie et l’astronomie.
Vers un déploiement général du système
Au niveau des salles de classe, le dispositif est on ne peut plus simple. Il suffit aux chargés de cours de mettre en marche au bon moment un microphone sans fil, qui intercepte les contenus audio et les transmet aux encodeurs, via quelques systèmes de sonorisation intermédiaires. « L’enregistrement débute et se termine automatiquement dans chaque salle de classe participante, selon un horaire établi », rappelle Daniel Bustos. A terme, le système devrait être installé sur l’ensemble des salles de classe, au nombre de deux cents.
Mathilde Cristiani
A ce sujet lire aussi :

L’université de Nottingham prône l’enseignement visuel (25/07/2007)
La collaboration, clé du succès de la recherche en naotechnologies (21/09/2007)
iTunes U: les universités américaines partagent leur savoir (31/05/2007)

L’Atelier groupe BNP Paribas

Haut de page

3 Commentaires

ce projet est important pour tout les étudiants du monde qui peuvent améliorer leurs compétences ainsi que leur culture générale.

Soumis par sehli (non vérifié) - le 27 septembre 2008 à 16h30

Très intéressant de voir que ce genre de système se développe dans les universités à travers le monde. Je tiens à signaler, avec quelques années de retard que l'université Paris Descartes s'est dotée d'un système similaire dans plusieurs de ses amphithéâtres et salles de cours entre 2007 et 2008. Et d'une médiathèque en ligne aujourd'hui accessible depuis iTunes U. http://mediatheque.univ-paris5.fr

Soumis par Thib. (non vérifié) - le 17 février 2009 à 10h10

slt à vous
juste pour savoir coment se faire a accepter parmi vous
je suis jeune, dynamique, intelligent et prêt a faire du benevola
Dans l'attente d'une réponce positive !

Soumis par gaba alex (non vérifié) - le 04 février 2010 à 16h32

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas