L'usage des appareils personnels dans l'entreprise doit être accompagné

Par 05 juillet 2011
Mots-clés : Smart city, Europe
Outils en entreprise

Les salariés commencent à utiliser leurs smartphones ou tablettes au travail. Une situation dont une majorité des entreprises n'a pas connaissance. Pourtant, leur intégration dans les process améliorerait la productivité.

Qu’en est-il de l’utilisation des terminaux personnels dans l’entreprise ? A en croire une étude menée par YouGov à la demande du Citrix Online, près des deux tiers des entreprises voient leurs employés utiliser leurs appareils personnels sur leur lieu de travail. Une situation qui n’est pas encore tout à fait intégrée, ni assimilée en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, puisque selon l'enquête, plus des deux tiers des entreprises ne sont pas au courant de l’utilisation de ces outils dans leurs locaux. Du coup, dans les trois quarts des sociétés, il n’existe aucune réglementation quant à ces usages. Cela, alors que la sécurité est considérée comme la crainte principale de l'usage de ces combinés au sein de l'entreprise. D'où la nécessité de mettre rapidement au point des processus de supervision de leur intégration. D'autant que, note l'étude, une utilisation bien orchestrée améliorerait la productivité de la compagnie.

Des craintes encore tenaces

Et cela, malgré les craintes exprimées : 32 % ont peur en effet de voir une baisse de productivité causée par l’utilisation de ces terminaux durant le temps de travail. Et pourtant, parmi celles qui ont déjà mis en place des solutions dédiées, plus de deux sur cinq ont enregistré jusqu'à 20 % de gains de productivité supplémentaires. "Près d’une entreprise sur cinq a déjà commencé à adopter des logiciels d’accès distant sécurisé, des solutions de téléconférence Web et des outils d’administration à distance comme GoToMyPc ou encore GoToAssist", explique Andrew Millard, directeur senior du Marketing EMEA. Et d'ajouter : "ceci dans le but d’accompagner le changement de ces modes de travail".

Les entreprises obligées de modifier leurs comportements

Et la tendance à toutes les chances de s'accentuer puisqu’en en France, 61 % des entreprises seraient soumises à une pression en faveur de l’introduction de ces outils, pour  un travail plus flexible, alors que la moyenne est de 36 % en Europe. Les salariés veulent en effet réduire leur temps de trajet domicile/travail et à améliorer l’équilibre entre leurs vies professionnelle et privée. A ce titre, 65 % des employés utilisent un seul terminal pour leur activité personnelle et professionnelle dans le but de se simplifier la vie. A noter que dans près de la moitié des cas, le terminal personnel est plus pertinent que celui fourni par l’entreprise. Chez les cadres en revanche, l’utilisation des terminaux personnels est très répandue puisque seulement 3 % d’entre eux ne les utilisent pas sur leur lieu de travail.

 

 

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas