L'utilisateur prend la main sur les canaux de communication

Par 19 mai 2009
Mots-clés : Smart city, Europe

L'utilisateur de Comufy décide du médium sur lequel il souhaite recevoir ses messages : email, SMS, réseau social, IM... Le système est paramétrable selon l'heure et les contacts.

 "Les gens perdent le contrôle de leur communication en raison du trop grand nombre de mediums qu'ils ont à leur disposition et qu'ils doivent gérer : réseaux sociaux, messageries instantanées, email, SMS...", souligne Sébastien Marion, cofondateur de Chootta. Pour y remédier, la start-up lance Comufy, une plate-forme web qui permet de gérer la réception de messages diffusés à l'origine sur ces différents canaux. C'est-à-dire que l'internaute décide des supports sur lesquels il recevra le message envoyé par un destinataire. Le système est paramétrable : l'utilisateur décide des supports sur lesquels recevoir un message selon l'interlocuteur, mais aussi selon l'heure.
Envoi et réception uniques
Par exemple, les contenus en provenance de ses proches peuvent n'être obtenus que par SMS, quand ceux qui sont issus de ses réseaux professionnels sont rassemblés sur sa boîte mail. Un tel service a de fortes chances d'être utilisé pour simplifier le travail à distance des collaborateurs, sûrs d'être joignables rapidement. Les fondateurs du service expliquent que pour l'envoyeur, Comufy simplifie aussi la donne : ce dernier rédige depuis la plate-forme, et n'a pas à choisir le support sur lequel il va transmettre son message.
Un secteur de plus en plus concurrentiel
Si l'envoyeur ne passe pas par l'interface, le message sera quand même transféré sur le support choisi par l'utilisateur si ce dernier est connecté à son compte. Des acteurs comme Microsoft mais également des start-up comme Siderion sont déjà présents sur le secteur de la communication unifiée. L'avantage ici est que Comufy est gratuit. Tout du moins dans sa version de base. Une version premium est proposée contre abonnement. Chootta fait partie des vingt start-up sélectionnées par Seedcamp 2009 et présentées à Londres.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas