L'utilité hiérarchise les commentaires des internautes

Par 22 décembre 2009 2 commentaires
Mots-clés : Smart city, Europe

L'UCD a mis au point un système qui classe automatiquement les appréciations générées par les utilisateurs sur un produit ou un service. Ce, en fonction de la richesse et pertinence de leur contenu.

Si les commentaires ajoutés par les internautes sur les sites de produits et les forums sont de plus en plus consultés, tous ne sont pas du même intérêt. Pour les utilisateurs, cela est du coup souvent symbole de perte de temps, à démêler les notes susceptibles d'apporter de nouvelles informations à celles, mal écrites ou insignifiantes, qui ne le sont pas. Dans ce but, une équipe de l'University College de Dublin a mis au point un système qui classe automatiquement ces commentaires en fonction de leur utilité. Il analyse par site et par article les appréciations en fonction de quatre critères : réputation générale de l'auteur de la note, sentiment (ce critère ne fonctionnant que sur les commentaires notés par leurs pairs), richesse du contenu et caractère social. Ce dernier concerne la nature des commentaires, s'ils sont une réponse à une appréciation précédente.
Réhabiliter les commentaires négatifs
Le dispositif réalise ensuite une synthèse qui lui permet de déterminer le degré d'utilité global de chaque commentaire. Ceux-ci sont ensuite classés, qu'ils soient positifs ou négatifs. "Les internautes ont souvent tendance à ignorer les commentaires négatifs. Pourtant ceux-ci se révèlent aussi souvent informatifs", poursuit Michael O'Mahony. "L'un des avantages de notre système est qu'il réhabilite ces appréciations qui jugent sévèrement un article, et qui se retrouvent souvent noyées sous la masse d'autres peut-être positives mais peu utiles". Pour apprendre à déterminer quelles informations sont pertinentes de celles qui ne le sont pas, le logiciel étudie les commentaires ayant reçu des appréciations de la part des internautes les ayant lus. Il en dégage ensuite des modèles, qu'il applique aux commentaires n'ayant reçu aucune ou peu de notations.
Des appréciations pas assez souvent commentées
Avant de travailler sur leur système, les chercheurs ont étudié 225 000 appréciations mises en ligne sur le site TripAdvisor par 45 000 internautes. Résultat : plus des trois cinquièmes de ces commentaires n'avaient reçu aucune étoile permettant de définir leur degré d'utilité pour les futurs internautes. "Le manque de retour sur l'utilité des notes mises en ligne ne donne pas confiance aux lecteurs", regrette Michael O'Mahony, qui participe au projet. "TripAdvisor héberge plus de trente millions de commentaires, ce qui fait qu'on peut parler d'une importante quantité de valeur latente". Le groupe de recherche a été récompensé à l'occasion de la conférence annuelle dédiée à l'intelligence artificielle organisée par la British Computer Society.

Haut de page

2 Commentaires

agourai

Soumis par khalide (non vérifié) - le 13 mars 2010 à 17h14

Tandis que les médias américains, réveillés, traitent l’information, en France seul BFM TV traite rapidement le sujet sous l’angle « ne zappez pas » et annonce du nouveau à 6h du matin (le temps de rameuter la rédaction). Je vérifie le dernier journal de France 24 et LCI, rien (sur le moment tout au moins) ou juste des reprises de TMZ et des commentaires de ce qui se passe sur place, sans compter les commentaires des réactions en provenance d’internet.

Soumis par thesis (non vérifié) - le 13 avril 2010 à 13h29

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas