Lwuit met le push email sur mobile au niveau du courriel traditionnel

Par 04 juillet 2008
Mots-clés : Smart city

Afin d'améliorer l'expérience d'utilisation de ses services mobiles et la rendre plus semblable à celle d'applications sur ordinateur, la société Emoze mise sur une nouvelle bibliothèque graphique Java.

Emoze propose un service gratuit de Push Email. L'éditeur permettait déjà aux utilisateurs de plus de huit cents modèles de téléphones mobiles d'avoir accès à cette application. Problème: la facilité d'utilisation de cette application laissait parfois à désirer. Pour y remédier, la société israélienne vient d'annoncer qu'elle avait amélioré ses interfaces graphiques. Plus ludiques et faciles d'utilisation, les interfaces Emoze ressembleront ainsi d'avantage aux programmes mails traditionnels. La consultation de son calendrier, de ses contacts et la connexion à des réseaux sociaux bénéficieront également de cette technologie et devraient être d'un usage plus familier. Pour mettre au point sa solution, Emoze a utilisé Lwuit (Lightweight UI Toolkit),  une librairie d'interfaces utilisateur en cours de développement chez Sun Microsystems. Une vidéo de présentation de Lwuit est disponible à l'adresse suivante.
Une nouvelle API
Avec Lwuit, la qualité et la flexibilité de la mise en page des interfaces graphiques va être accrue: couleurs supérieures, écrans pivotants, thèmes amusants, écrans d'animations de transition et autres effets. Inspirée de Swing, cette nouvelle bibliothèque graphique intègre les contraintes des téléphones mobiles, comme les écrans tactiles, et devrait bientôt passer en open source. Selon Eitan Linker, le président de Emoze, "grâce à Lwuit, les animations graphiques peuvent être optimisées même dans les téléphones les plus basiques". Cette technologie est en effet compatible avec de nombreuses marques de portables, dont Samsung, Sony-Ericsson, Motorola et le Nokia S40."Il s'agit d'assurer au plus grand nombre une transition en douceur de l'ordinateur au mobile".
Simplifier l'expérience d'utilisation
Le développement du push mobile passe par une simplification  de l'expérience d'utilisation. C'est ce que confirme un consultant chez Orange: "la popularisation  du multimédia mobile passe par l'invention d'emplois plus intuitifs". C'est par exemple ce qu'a fait Apple avec iPhone, qui a poursuivi jusqu'au bout sa logique de facilité d'accès par rapport à PC. C'est désormais ce qu'essayent de faire les autres constructeurs de mobiles et les fournisseurs de logiciels tels que Emoze. Cette personne nuance cependant: "il y a un problème de taille du périphérique qu'aucun logiciel téléchargeable ne pourra jamais régler. Si le mobile est trop petit, ce ne sont pas des interfaces graphiques, aussi ingénieux soient-ils, qui suffiront à simplifier l'expérience d'utilisation". La nouvelle technologie Emoze-Java sera disponible d'ici un mois.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas