Lycos vient d'adopter une technique dite de "recherche ouverte".

Par 19 avril 1999
Mots-clés : Smart city

Cette technique dite de "recherche ouverte" (Open Directory Project), développée par Netscape, adoptée par les deux moteurs de recherche Lycos.com et HotBot.com, va considérablement enrichir la li...

Cette technique dite de "recherche ouverte" (Open Directory Project),
développée par Netscape, adoptée par les deux moteurs de recherche
Lycos.com et HotBot.com, va considérablement enrichir la liste des sites
disponibles lors des recherches sur le web.
Grâce à ce système de recherche ouverte, des utilisateurs accrédités
peuvent enrichir eux-mêmes le vaste sommaire de sites auquel donne accès
une recherche.
Le système de "recherche ouverte" de Netscape répertorie aujourd'hui 439
000 sites. Selon Netscape, 8 900 utilisateurs, inscrits volontairement,
spécialisés dans leurs secteurs, participeraient déjà à la mise à jour de
cet annuaire des meilleurs sites.
(La Tribune - 20/04/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas