Le lyonnais Datafirst lance sur Internet une Bourse de véhicules

Par 30 août 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

d’occasion. Concepteur de logiciels de gestion de la distribution automobile, Datafirst s’est doté d’un département Internet et vient de mettre en service un site propre baptisé Carexplorer. Ayant...

d’occasion.
Concepteur de logiciels de gestion de la distribution automobile,
Datafirst s’est doté d’un département Internet et vient de mettre en
service un site propre baptisé Carexplorer. Ayant nécessité un
investissement de 1,5 million de F, ce site fonctionne comme une Bourse
d’échange des véhicules d’occasion proposés par les professionnels. Son
président, Arié Toledano, affirme “nous avons déjà près de 4 000
véhicules dans notre base de données. D’ici à l’automne, nous devrions
atteindre les 10 000. Nos concurrents sont surtout américains et ils ne
cachent pas leur ambition sur le Vieux Continent. Les stocks sont
réactualisés une fois par jour et il n’y a aucune saisie manuelle”.
L’ensemble du réseau Opel a déjà adhéré au service ainsi qu’une quinzaine
de succursales Daewoo et plusieurs grands concessionnaires.
Accessible au grand public, Datafirst a réalisé en deux mois un chiffre
d’affaires de 2 millions de F. Espérant atteindre 5 ou 6 millions de F la
première année, la société veut, d’ici à deux ans, réaliser a moitié de
son chiffre d’affaires par l’intermédiaire d’Internet.
Estimant à 17 % sa part du marché français, la société compte en France
750 clients et 2 000 en Europe “notre stratégie a été de nouer des
partenariats à long terme avec les constructeurs (cinq aujourd’hui), ce
qui nous permet ensuite de nous introduire dans l’ensemble du réseau de
distribution”. .
A terme, Datafirst entend devenir un fournisseur d’accès.
(Les Echos - 31/08/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas