Pour Madonna, Virgin Mega s'improvise pirate !

Par 24 octobre 2005
Mots-clés : Smart city, Europe

France Télécom avait réussi à négocier le droit de proposer en avant-première et en exclusivité le premier single extrait du nouvel album de Madonna qui arrivera dans les bacs français le 14...

France Télécom avait réussi à négocier le droit de proposer en avant-première et en exclusivité le premier single extrait du nouvel album de Madonna qui arrivera dans les bacs français le 14 novembre. Alors que l'opérateur devait conserver l'exclusivité jusqu'au 17 octobre, le service de téléchargement VirginMega s'est octroyé la permission de le diffuser aussi !

Selon France Télécom, les responsables de la plateforme VirginMega auraient tout simplement acheté le titre sur Wanadoo, avant d'en faire sauter les protections électroniques (DRM - Digital Rights Management ) pour appliquer les siennes et le proposer ensuite à la vente sur son propre service.

Sans vergogne, VirginMega aurait joué les pirates pour montrer à l'ensemble du secteur que "l'heure est grave", pour reprendre les mots de J ean-Noël Reinhard, président de Virgin Stores. " La distribution de musique en ligne ne peut être scindée des pratiques qui régissent la distribution physique. Nous n'avons jamais accepté les exclusivités dans nos magasins. Notre intention est de lancer un grand débat au sein de la filière", a-t-il expliqué au Figaro .

En attendant que le débat soit effectivement lancé - s'il a lieu d'être - France Télécom devrait porter plainte dans les prochains jours...

(Atelier groupe BNP Paribas - 24/10/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas