Les magasins traditionnels vont tirer parti de leur présence sur le net

Par 05 décembre 2000
Mots-clés : Future of Retail, Europe

pendant la période des fêtes. Selon Jupiter Research, 36 % des internautes européens ont utilisé ou ont l’intention d’utiliser Internet pour préparer leurs achats de Noël. Toutefois, ces internaut...

pendant la période des fêtes.
Selon Jupiter Research, 36 % des internautes européens ont utilisé ou ont
l’intention d’utiliser Internet pour préparer leurs achats de Noël.
Toutefois, ces internautes réaliseront leurs achats de fin d’année dans
des magasins traditionnels, générant pour ces derniers un chiffre
d’affaires de 7,5 milliards d’euros.
Le e-commerce européen devrait générer à Noël 1,7 milliard d’euros, soit
32 % du total du chiffre d’affaires estimé pour 2000 pour le e-commerce
européen.
Le cabinet d’analyse estime qu’il faut encore apporter de nombreuses
améliorations afin de renforcer les synergies entre les sites de commerce
électronique et les points de vente physiques. La sécurité des paiements
en ligne, la confidentialité des informations personnelles fournies sur
Internet, la perception par les consommateurs que les meilleurs prix ne se
retrouvent pas forcément sur le net demeurent les principaux freins du
commerce électronique en Europe.
Selon Jupiter, les internautes anglais et allemands réaliseront la part la
plus importante des achats électroniques de Noël en Europe (respectivement
991 et 490 millions d’euros). Les internautes suédois et français
dépenseront au cours de cette période respectivement 114 et 106 millions
d’euros, soit respectivement 26 et 27 % du chiffre d’affaires annuel du
e-commerce réalisé dans ces deux pays en 2000.
La plus grande part du commerce électronique à Noël sera réalisée par les
jouets et la musique. La musique en ligne devrait en effet générer à Noël
un chiffre d’affaires européen de 103 millions d’euros, soit plus du
tiers du chiffre d’affaires total estimé pour 2000 de 297 millions
d’euros. Les jouets généreront, pour leur part, à Noël un chiffre
d’affaires de 36 millions d’euros, soit le tiers du chiffre d’affaires
annuel en ligne de la catégorie.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 05/12/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas