La maison connectée a besoin de priorités

Par 16 mars 2010
Mots-clés : Digital Working, Europe

La passerelle domestique de l'université Carlos III combinée à un routeur ADSL permet de privilégier la connexion en haut débit de certains appareils par rapport à d'autres. Et ce, en fonction des besoins.

Alors que de plus en plus d'appareils (ordinateur, télévision, radio, téléphone…) sont rattachés au même réseau Internet, l'université Carlos III de Madrid propose un système qui assure une connexion optimale des éléments à la Toile en fonction des besoins. Pour y parvenir, ils utilisent une passerelle domestique. Soit un système qui relie les appareils du réseau local (LAN) à Internet, et module la connexion de chacun d'entre eux. "Le but de nos recherches est de faciliter le processus d'exécution de la passerelle domestique qui fait le lien entre chacun des appareils et les connecte au haut débit" explique Jaime Garcia Reinoso, l'un des chercheurs.
Le système hiérarchise l'importance des communications
Du coup, combiner un routeur ADSL avec la passerelle domestique rend celui-ci capable de hiérarchiser l'importance des communications. En cas de problème, si une personne compose un numéro d'urgence via une ligne VoIP, le système va privilégier cette communication aux autres et diminuer, par exemple, la qualité de l'image sur l'écran de la télévision. "La passerelle peut être considérée comme le point central de la communication du foyer" indiquent les chercheurs.
Des applications professionnelles possibles
Et d'ajouter : "en effet, c'est le passage obligé de toutes les communications". A noter : en entreprise, le système pourrait permettre de favoriser certaines communications prioritaires, en diminuant un temps la qualité d'une vidéoconférence au profit d'une autre, par exemple. Mais les chercheurs ont pour l'instant orienté leurs recherches vers des applications domestiques. Pour rappel, Isitek, propose déjà une passerelle domestique, baptisée Angelis. Celle-ci vient en aide aux personnes âgées à leur domicile tout en leur conservant un maximum d’indépendance.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas