La maison connectée soigne les seniors

Par 08 janvier 2008

Une plate-forme centralise les données en provenance de capteurs et de dispositifs de contrôle. Ce, pour veiller de loin sur une personne âgée. Une première pierre à l'édifice d'un écosystème de santé à distance.

Un réseau de capteurs et une plate-forme logicielle pour veiller à distance sur la santé d'un proche âgé. Loin d'être utopique, cette solution de suivi - présentée au CES - est actuellement développée par 4HomeMedia. Cette société est spécialisée dans les services de contrôle de systèmes connectés à distance (4HM). Avec un but : permettre aux personnes âgées d'être médicalement assistées sans perdre leur indépendance. Pour assurer ce suivi, le dispositif, proposé sous forme de forfait mensuel, consiste en plusieurs capteurs de mouvement disposés à des endroits stratégiques comme la chambre, la salle-de-bains et le salon. Voilà pour l'offre de base. Car d'autres dispositifs de reconnaissance du mouvement peuvent être rajoutés, notamment sur la porte du réfrigérateur pour s'assurer que la personne s'alimente. Plus important, des outils de mesure du poids, du taux de glucose ou encore de pression sanguine peuvent être déployés selon les besoins du patient et sont enregistrés sur le logiciel de contrôle dédié, baptisé ControlPoint™ 1500.
Vers une généralisation de la santé à domicile
Autant d'informations collectées accessibles en permanence aux proches et aux membres du corps médical depuis un portail Internet personnalisé. En cas de problème, une alerte est envoyée afin de prévenir les personnes concernées. Dans le but de veiller aussi au bien-être psychologique d'une personne, l'offre proposera un service de partage de photographies, l'envoi d'informations santé et de vidéo éducatives relatives au bien-être. Pour 4HM, qui fait partie de la Continua Alliance, une institution favorisant la création de services de télé-santé, cette solution ouvre la voie à un véritable écosystème de la santé à domicile.
Une légitimité à confirmer auprès des systèmes de santé traditionnels
"Elle encourage les fournisseurs de services Internet haut-débit à proposer des dispositifs de e-santé et les fabricants de capteurs et d'appareils électroniques à se tourner vers le concept", souligne Nate Williams, vice-président de la division Strategic Marketing chez 4HM. Et promet des services de santé moins chers. En effet, son coût devrait osciller entre 360 et 1200 dollars par an. Soit beaucoup moins que les plus de 70 000 dollars requis pour une année en institut médicalisé. Reste le problème de la reconnaissance au niveau du corps médical et des systèmes de santé traditionnels. Car le coût de ces dispositifs reste élevé s'il n'est pas pris en charge par une mutuelle ou si ces derniers ne sont pas considérés comme fiables par les praticiens. Enfin, de tels systèmes ne peuvent répondre à toutes les pathologies. La solution, décorée du Home Health Innovations Award au CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas, devrait être commercialisée d'ici fin 2008.

Retrouvez aussi l'actualité high-tech avec le site anglophone de L'Atelier North America
L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas