MakerNurse sublime la créativité des infirmières

Par 25 novembre 2015 1 commentaire
MakerNurse fait entrer des fab labs pour le personnel soignant dans les hôpitaux

MakerNurse développe des espaces dédiés à l’innovation dans les hôpitaux. Réaliser du prototypage rapide au service d’un soin de meilleure qualité, voilà le but de ces maker spaces pour infirmières.

MakerNurse, issue de l’initiative MakerHealth du MIT, propose de créer des espaces d’innovation au coeur des hôpitaux. L’objectif? Mettre à contribution la créativité des infirmières et infirmiers qui côtoient les patients au quotidien, pour penser l’amélioration des services de santé.

 

Ces lieux ne sont pas sans rappeler les « maker spaces ». Équipés d’outils, d’instruments médicaux mais aussi d’imprimantes 3D et de lasers, ils ne sont pas simplement prévus pour « brainstormer » mais bel et bien pour concrétiser dans le réel des projets visant à optimiser le soin aux patients en structures hospitalières. « On souhaite faire prendre conscience aux membres du personnel soignant qu’ils peuvent réaliser leurs idées eux-mêmes et que l’innovation ne s’accompagne pas forcément de dépenses faramineuses en R&D », explique Jose Gomez-Marquez, co-fondateur de MakerNurse.

Et les infirmières semblent être extrêmement bien placées pour répondre à ces sujets tant elles sont proches des patients. « Un coordinateur est présent dans la pièce pour aider les participants à se familiariser avec les outils. Il n’est pas là pour offrir des solutions mais pour faciliter le processus de création », poursuit Jose Gomez-Marquez.

Logo de MakerNurse

Si quelques hôpitaux ont déjà rejoint l’aventure aux États-Unis, les concepteurs de MakerNurse tentent déjà d’exporter le projet à l’étranger tout comme de faire entrer le mouvement « maker » dans différentes structures, telles les maisons de retraite. Et pourquoi pas, inviter le patient lui-même, premier concerné, à réfléchir à des solutions innovantes pour les hôpitaux ?

 

Haut de page

1 Commentaire

Bonjour à vous,

La créativité infirmière est très variée. Mon métier m'oblige à remplir des piluliers chaque nuit de travail. La découpe des plaquettes de médicaments devant être rapide et précise pour laisser les mentions nécessaires aux collègues de jour, j'ai fini par inventer un trancheur constitué d'une lame de cutter inaccessible aux doigts au sommet d'un pied de 20 cm pour couper aussi les pochettes de laxatifs... Ce système est un grand bricolage qui pourrait intéresser d'autres soignant mais pas que... Mon système assez lourd, avec boulonnage apparent, pourrait se composer d'autres matériaux que le métal.

Mon idée est expérimentée depuis plus d'un an et remplit bien sa fonction. Les papiers se coupent sans résistance et les plastique-aluminium ne résistent plus après un pliage des pointillés de coupe. Ce qui manque maintenant à mon idée, c'est l'apport d'un technicien et l'envie d'une entreprise de prendre cette idée pour en faire un objet commercialisable.

Mon seul souhait est de voir cette idée aboutir à un outil aussi évident que le fil à couper le beurre. Mon idée est disponible sur : http://cathy.rouffignac.pagesperso-orange.fr/trancheur .

Un infirmier qui aime bien trancher simplement

Soumis par Rouffignac Georges (non vérifié) - le 12 décembre 2015 à 20h31

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas