Malaisie : Etat et acteurs privés s'associent pour du Wi-Fi gratuit

Par 23 septembre 2008

L'initiative, soutenue par le gouvernement, est financée entièrement par des entreprises du secteur des télécoms. Les principaux lieux publics de l'île de Penang seront connectés d'ici à 2009.

Après San Francisco, c'est au tour de l'île de Penang, l'un des Etats de Malaisie, de passer au Wi-Fi partout et pour tous. Le fournisseur Hotgate Technologies et le spécialiste de télécommunications REDtone annoncent qu'ils déploieront plus de sept cents cinquante hotspots sur l'île sur les quinze prochains mois. Les premiers points d'accès seront posés dans les prochains jours, dans les zones les plus fréquentées de la région. Quatre autres phases de déploiement suivront. Le réseau sera constitué de lignes ADSL et de WiMax. Le Wi-Fi prenant le relais dans le dernier mile entre chaque relais. Les principaux lieux connectés seront évidemment des lieux publics : parcs, bibliothèques, stations de bus et de métro, centres communautaires... Le but étant de relier toute l'île au Web.
Wi-Fi gratuit sur l'île
Le service, baptisé Penang Free Wi-Fi sera, comme son nom l'indique, gratuitement accessible à la population. Celle-ci pourra s'y connecter depuis tout PC portable ou smartphone compatible Wi-Fi. Le projet est financé à 100 % par le secteur privé, à la demande de l'Etat. "L'initiative soutient les efforts du gouvernement pour l'accès à Internet. Elle permettra de réduire le fossé numérique entre zones urbaines et rurales", souligne Michael Yang, responsable de Hotgate. Dans le cadre du projet, celui-ci est chargé d'aider Hotgate à installer son infrastructure, notamment dans des lieux qui appartiennent à l'Etat, comme des réverbères ou des façades de magasin. Ce qui est intéressant, c'est que les investisseurs ne détiendront pas l'exclusivité sur les infrastructures.
Un réseau ouvert à la concurrence
"Tout acteur reconnu du secteur est le bienvenu pour accroître la concurrence", a ainsi souligné le premier ministre Lim Guan Eng lors de l'annonce officielle. Selon les responsables du projet, la vitesse de connexion devrait être de 10 Mbp/s en moyenne. A l'avenir, les deux partenaires ne cachent pas leur volonté de proposer des services identiques à d'autres Etats de la Malaisie. A noter : un projet similaire devrait voir le jour dans les prochaines semaines, initié par le gouvernement. Baptisé WiMax@Penang, il permettra de déployer un réseau Internet mobile à haut-débit. Aucune information, concernant le prix éventuel d'accès au service, ou sur les partenaires, n'est encore disponible.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas