Malgré ses avantages, l’intranet met encore du temps à s’imposer.

Par 03 novembre 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

Bien qu’il soit économique, ergonomique, sympathique, l’intranet n’a pas encore séduit totalement les entreprises. Toutefois, selon les prévisions du cabinet IDC, plus de 130 millions d’utilisateurs...

Bien qu’il soit économique, ergonomique, sympathique, l’intranet n’a pas
encore séduit totalement les entreprises. Toutefois, selon les prévisions
du cabinet IDC, plus de 130 millions d’utilisateurs consulteront les
données des entreprises par intranet vers 2001.
Pour l’instant, en France, seules quelques entreprises ont pris conscience
des avantages de l’intranet. Le cabinet IDC recense cette année 10 000
serveurs web intranet, contre 3 000 en 1995.
Mais selon une étude menée cet été par SQRIBE Technologies auprès de
responsables de 271 entreprises de différents secteurs, 55 % des
entreprises européennes et 70 % des entreprises françaises n’utilisent pas
ou très peu ces technologies.
Pourtant l’intranet ne manquant pas d’atouts, les spécialistes du secteur
s’attendent à son explosion. Les offres des opérateurs télécoms sont
nombreuses. Ainsi, France Télécom après sa formule Global Intranet, a
lancé en février dernier son Package Intranet destiné aux PME-PMI,
permettant de déployer simplement et économiquement un intranet pour la
messagerie, l’accès sécurisé à Internet et la mise en place de sites web.
De son côté, Cegetel propose aux entreprises des “packs” Intranet
composés d’un serveur web, d’un annuaire, d’un “firewal”, de la
messagerie et d’un accès sécurisé à Internet.
(Le Figaro Multimédia 03/11/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas