Malgré un nombre croissant d’entreprises équipés en matériel technologique, les incertitudes demeurent quant à l’augmentation des budgets informatiques en 2004

Par 04 septembre 2003

L’augmentation des budgets informatiques des entreprises, soumis à de drastiques restrictions budgétaires depuis plusieurs années, pourraient être revus à la hausse en 2004 ...

L’augmentation des budgets informatiques des entreprises, soumis à de drastiques restrictions budgétaires depuis plusieurs années, pourraient être revus à la hausse en 2004. Mais les cabinets d’études ne semblent pas s’être accordés sur la question. De Gartner à IDC en passant par AMR Research et Forrester Research, les estimations des instituts varient de 1,3 % à 5 % de croissance pour les dépenses technologiques l’an prochain. La reprise économique qui se dessine aux Etats-Unis pousse certains cabinets à l’optimisme. AMR Research, par exemple, estime à 2 % la croissance des budgets informatiques en 2004, se basant sur les dires de 500 responsables informatiques, dont 80 % ont affirmé que leur dépenses stagneraient ou augmenteraient cette année-là. Principaux secteurs d’investissements : l’achat de PGI et l’optimisation de la chaîne logistique. Le directeur général de Dell, Michael Dell, estime quant-à-lui que les grandes sociétés mettront plus de temps que les PME à relancer leurs investissements dans le secteur informatique. Il a ajouté que les technologies sans fil, les écrans de plus en plus grands et les micro-processeurs de plus en plus puissants devraient conduire à une augmentation de la demande d’ordinateurs portables. (Atelier groupe BNP Paribas – 04/09/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas