Manchester FabLab veut ouvrir l'innovation à tous

Par 01 avril 2010

L'antenne britannique du projet de Fabrication Labs rassemble professionnels et particuliers pour faire émerger des idées créatives. Ces derniers profitent sur place des outils technologiques nécessaires à leurs projets.

Pour proposer aux professionnels et aux particuliers d'accéder à des technologies de pointe et de créer en quelques jours des prototypes de produits high-tech, il y a les FabLab. Les responsables de ces laboratoires, dont le but est d'apporter l'innovation à tous, annoncent l'ouverture d'une antenne à Manchester, au Royaume-Uni. Comme pour ses aînés, le Manchester FabLab s'adresse aux petites et moyennes entreprises, mais aussi aux individus, en leur permettant de tester leurs idées. "FabLab fournit aux personnes présentes les outils nécessaires à l'innovation technologique, et leur ouvre ainsi tout un champ de créativité", explique Neil Gershenfeld, du MIT. Ce qui est intéressant, c'est que le projet favorise aussi la collaboration.
Les dernières technologies mises à la disposition des entrepreneurs
Dans la pratique, l'ensemble des participants se rend au même centre, où plusieurs équipes sont mises en place. Le but étant de faire émerger des idées, et les transformer en initiatives plus concrètes. Ce, en rassemblant plusieurs individus, ayant chacun leur propre domaine d'expertise. Avec en prime la possibilité d'utiliser des machines trop coûteuses pour une PME, par exemple. Sur place, les participants apprennent en fait à se servir de ces appareils, développent de nouvelles compétences, et prennent connaissance des dernières techniques industrielles. Le Manchester FabLab est gratuit pour les utilisateurs non commerciaux. Quant aux entrepreneurs, ils peuvent, s'ils le souhaitent, protéger leurs idées ou leurs création.
Un service pour protéger sa création
Un service payant étant mis à leur disposition à cette fin. Le projet est soutenu par le Manchester Innovation Investment Fund. Pour information, le projet FabLab a été conçu à l'origine aux Etats-Unis, par le Massachusetts Institute of Technology (MIT). Plusieurs initiatives de FabLab se sont d'ores et déjà concrétisées dans plusieurs pays du monde. En Afghanistan par exemple, où une infrastructure de télécommunications locale a été mise en place à la suite des travaux produits au cours d'un de ces ateliers. Les différents centres sont connectés ensemble afin de favoriser le partage d'idées.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas