Le manque de transparence tarifaire de France Télécom est vivement critiqué par ses concurrents.

Par 02 juin 1999
Mots-clés : Digital Working, Europe

Les membres de l'Association des opérateurs de services de télécommunications (l'AOST), regroupant 13 opérateurs, estiment que l'offre tarifaire de France Télécom est un véritable maquis tarifaire ...

Les membres de l'Association des opérateurs de services de
télécommunications (l'AOST), regroupant 13 opérateurs, estiment que
l'offre tarifaire de France Télécom est un véritable maquis tarifaire
totalement opaque. De plus, contrairement à ses obligations inscrites dans
le cahier des charges de sa licence, France Télécom décourage tous ceux
qui tentent de consulter son catalogue de tarifs qu'il doit publier, tenir
à jour et mettre à la disposition de ceux qui en font la demande. Une
étude a été menée à la demande de l'AOST auprès des agences de France
Télécom en charge des particuliers, des professionnels et des entreprises.
Peu favorables à l'opérateur historique, ses conclusions ont été
transmises à l'ART qui va enquêter à son tour.
Aujourd'hui, l'AOST demande que le catalogue soit disponible via Internet
et dans les agences. L'Association souhaite aussi que France Télécom
publie ses tarifs un mois avant leur application, que les changements
soient notifiés aux autres opérateurs et enfin que France Télécom
s'interdise de préannoncer des modifications tarifaires dans le but de
geler le marché.
Parlant de "faux procès", France Télécom rejette toutes ces accusations
"notre catalogue est consultable dans les agences. Et on peut se le
procurer pour 400 F".
(Les Echos - 3/06/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas