"Les marchands physiques s'orienteront vers les comparateurs en ligne"

Par 17 mars 2011 1 commentaire
Mots-clés : Smart city, Europe
comparateur_de_prix

Les commerçants qui ont pignon sur rue s'intéressent de plus en plus aux comparateurs de prix. Une tendance expliquée par l'importance de la mobilité et la prolifération des offres commerciales sur Internet. Entretien avec Bastien Duclaux, co-fondateur de Twenga, comparateur de prix et guide d'achat en ligne.

L'Atelier : Quelles sont les transformations que les comparateurs constatent dans l'e-commerce ?

Bastien Duclaux : Il est étonnant de voir que les marchands qui ne sont pas en ligne ou y ont peu de visibilité cherchent également à être présents sur les comparateurs. Cela rejoint en fait la question de la mobilité et de la géolocalisation. Face à l’abondance de l’offre en ligne, ils ont également de forts besoins en trafic physique et ils pourront trouver cette réponse grâce au web. Ce travail prendra du temps et commencera par la création de catalogues. Il est possible d’imaginer qu’un vendeur qui a pignon sur rue puisse référencer ses produits avec son mobile et les géolocaliser. C’est une forme de self-service, et ce sont d’abord les grandes chaînes qui vont s’y lancer.

Qu'est-ce que ces nouveaux entrants vont faire changer ?

L’usage va principalement évoluer : les consommateurs ont besoin d’être accompagnés pour chercher des produits, notamment dans des niches de marchés très spécialisés. Cela sera donc de plus en plus possible en ligne. C’est là l’intérêt que les marchands physiques très spécialisés vont avoir en proposant leurs offres sur un moteur de recherche très fréquenté. La concurrence sur les ventes en ligne va donc se restructurer, ce qui va accompagner la généralisation des méthodes de coût par clic pour les commerçants, plus appropriées à un environnement concurrentiel. Au final cela permettra de faire monter les enchères pour les annonceurs qui souhaitent être plus visibles, qu’ils soient sur la toile ou non.

Les réseaux sociaux représentent également une opportunité marketing pour les comparateurs...

Récemment, les comparateurs se sont fortement intéressés aux plates-formes communautaires. Les consommateurs partagent en effet facilement les informations liées à leurs achats sur Facebook. Bientôt des fonctions publicitaires développées sur les réseaux sociaux permettront aux gens d’avoir des offres mieux ciblées, au regard de leurs goûts et amis sur Facebook. Ce type d’offres est perçu comme peu intrusives car elles répondent aux attentes précises des internautes. Et encore une fois, la mobilité est un cheval de bataille pour Twenga : une application iPhone existe et sera bientôt disponible sur Androïd.

Haut de page

1 Commentaire

Effectivement, les Etats unis ont vu naître les Milo.com, Shoplocal.com, krillion.com et autres comparateurs à vocation "géoloc". Les retailers français traditionnels sont quasi tous absents des comparateurs. A l'exception de l'initiative lesprixducoin.com, centrée avant tout sur les retailers physiques, et qui permet de gérer une réelle géolocalisation des catalogues et des produits + accès aux stocks locaux.

Soumis par nathalie (non vérifié) - le 17 mars 2011 à 18h22

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas