Le marché allemand de la téléphonie mobile continue toujours son

Par 04 novembre 1997
Mots-clés : Digital Working

explosion. Aujourd'hui on recense près de 7,5 millions d'abonnés aux trois réseaux de téléphone mobile, soit 10 % de taux de pénétration et près de 40 % en taux de croissance. Malgré tous les effo...

explosion.
Aujourd'hui on recense près de 7,5 millions d'abonnés aux trois réseaux de
téléphone mobile, soit 10 % de taux de pénétration et près de 40 % en taux
de croissance. Malgré tous les efforts de Deutsche Telekom, son réseau D1
n'arrive pas à supplanter le réseau D2 de Mannesmann. Si D2 table d'ici à
la fin de l'année sur plus de 3,3 millions d'abonnés, soit un million de
plus que l'an passé, T-Mobil table sur un peu plus de 3 millions.
Toutefois, celui-ci revendique 500 000 abonnés sur son réseau analogique C
auxquels s'ajoutent un million de clients pour ses radiomessageries, soit
4,5 millions au total. Lancé deux ans plus tard en mai 1994, le réseau de
Veba et RWE, E-Plus totalise quant à lui 800 000 abonnés et espère pour la
fin de l'année dépasser le million de clients sur un total de 8 millions
d'utilisateurs de "Handy". A cette date, le réseau devrait couvrir
pratiquement tout le territoire. Pour les trois exploitants de réseau, le
boom n'est pas terminé, malgré un léger tassement ces derniers mois de la
demande. Tous compte sur le développement de produits spécifiques, comme
les cartes rechargeables. La baisse continue des tarifs de communication
et des abonnements devraient également permettre d'accélérer la demande.
Chez T-Mobil, on précise "on comptabilise actuellement au total plus de
200 000 nouveaux utilisateurs par mois, ce qui nous conforte dans nos
prévisions de doublement du marché d'ici à la fin de l'an 2000, soit 15 à
16 millions de portables à cette date". La guerre commerciale devrait se
tasser selon Mannesmann. Les tarifs ne devraient plus connaître que de
légères réductions après les trois baisses de tarifs enregistrées au cours
des douze derniers mois. Pour son président, qui annonce une progression
de chiffre d'affaires de 38 % sur les six premiers mois de l'année, 1997
sera une année record.
(La Tribune - L'Agefi - 04/11/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas