Le marché de la virtualisation devrait doubler d'ici 2011

Par 12 juillet 2007
Mots-clés : Smart city

D'après IDC, le marché des services virtualisés devrait représenter près de 12 milliards de dollars d'ici cinq ans...

D'après IDC, le marché des services virtualisés devrait représenter près de 12 milliards de dollars d'ici cinq ans.
 
Le marché de la virtualisation se consolide. C'est ce que l'on peut conclure de l'étude prospective "Worldwide Virtualization Services 2007–2011 Forecast" menée par le cabinet d'analyse IDC. En valeur, ce secteur devrait représenter la bagatelle de 12 milliards de dollars en 2011 contre 6 milliards enregistrés en 2006, soit un doublement de la taille de ce marché. L'étude fait notamment le point sur les tendances les plus significatives de la virtualisation.
 
De la mise en place à l'accompagnement
 
"A l'heure actuelle, le principal débouché réside dans la mise en place initiale de services de virtualisation", indique Matt Healey, analyste pour IDC. Le rapport avance toutefois que le consulting IT et les activités d'intégration devraient notablement se développer à mesure que cette technologie gagnera en maturité. Une réorientation des prestations de conseil vers un accompagnement de la virtualisation et la mesure de son impact sur le business est par ailleurs évoquée.
 
Des perspectives d'évolution
 
L'étude d'IDC met en outre l'accent sur les tendances fortes à venir. Ainsi, les services de virtualisation dédiés aux serveurs de plus de 25 000 dollars devraient croître très fortement, tirés par le développement de solutions pour serveurs x86/x64. Les services de formation et les applications logicielles autour de la virtualisation devraient elles aussi être au cœur de la consolidation du secteur. Ce, d'autant plus que le marché n'a pas encore atteint un niveau de maturité élevé.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 12/07/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas