Le marché du développement d'applications de plus en plus alléchant

Par 08 juillet 2011
Applications

L'engouement pour ces modules fait les beaux jours des développeurs. Ces derniers sont très demandés par les entreprises qui souhaitent développer mais ne possèdent pas les compétences requises.

Aux Etats-Unis, le marché du développement d'applications, -qui comprend la création, la gestion, la distribution et le déploiement de services parallèles- a toutes les chances de croître pour atteindre les 100 milliards de dollars en 2015. Ainsi, le segment aurait dépassé en taille de revenus, celui du marché du téléchargement d’applications. Un constat qui se dresse un an et demi seulement après le lancement de l’App Store d’Apple, révèle une récente étude du cabinet d’analyse Research2Guidance. Pour le moment, les étapes qui génèrent de l'argent sont celles de la mise au point : création, design, encodage. En 2010, la maintenance, la distribution et les services ajoutés ne représentaient en effet que 2 % des revenus.

Développer pour les entreprises

Mais cela est en train de changer : le dernier segment est en effet en train de prendre plus d'importance. Côté coût par contre, sans grande surprise, c'est le développement qui requiert le plus de fonds. A noter que sur ce marché, ce sont les applications développées pour de tierces sociétés qui a le vent en poupe : elles représentent déjà près de 70 % de l'ensemble des modules proposés. Et cette part devrait croître au fur et à mesure que les entreprises sont de plus en plus demandeuses de ce type de services mais ne possèdent pas les compétences pour les mettre au point.

D'éditeur à développeur

La plupart des développeurs a en règle générale commencé en tant qu'éditeurs, mais l'augmentation de la concurrence sur les magasins d'applications, et le taux d'échec relativement important des modules proposés, ont encouragé ces professionnels à modifier leur modèle d'affaires. Développer des applications pour d'autres parties a ainsi été rapidement vu comme plus profitable que mettre au point ses propres modules.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas