Le marché du disque se stabilise : essor du téléchargement légal et de la musique sur mobile

Par 18 janvier 2006
Mots-clés : Future of Retail

Le SNEP (Syndicat national de l'édition phonographique) a révélé les premiers chiffres de l'évolution du marché de la musique en 2005. L'intégralité du rapport sera dévoilée au MIDEM, marché...

Le SNEP (Syndicat national de l'édition phonographique) a révélé les premiers chiffres de l'évolution du marché de la musique en 2005. L'intégralité du rapport sera dévoilée au MIDEM, marché international du disque qui se déroule à Cannes à partir de dimanche.

Le chiffre d'affaires du marché du disque baisse pour la troisième année consécutive. En 2005, il aura perdu 3 % en valeur pour un chiffre d'affaires s'élevant à 925 millions d'euros. Notons que c'est la baisse des prix des CD qui fait reculer le chiffre d'affaires puisque le volume reste stable. C'est un simple processus d'ajustement de l'offre à la demande qui a entraîné une baisse des prix des CD comprise entre 15 % et 20 % sur l'année.

Le téléchargement légal continue sa croissance exponentielle. Les internautes téléchargent via des plateformes légales mais les abonnés à la téléphonie mobile participent également à cet essor. Le marché de la musique en ligne enregistre un chiffre d'affaires de 30 à 35 millions d'euros .

Un tiers du téléchargement se fait sur Internet et deux tiers sur les téléphones mobiles. Remarquons que le prix de la musique est plus élevé sur mobile. Si l'on considère les volumes, la répartition est donc certainement différente. Le téléchargement légal continue d'augmenter puisqu'il représente en 2005, 4 % du chiffre d'affaires de l'industrie musicale.

(Atelier groupe BNP Paribas - 18/01/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas